à moitié vide ou à moitié plein


Je vais encore vous embêter avec mes problèmes domestiques, mais j’ai besoin de laver mon linge sale avec vous les amis. 

Rassurez-vous pour cette fois, il ne s’agit pas de chaussettes, bien que ce problème ne soit pas encore résolu. Mon principal problème aujourd’hui, c’est la lessive. Il m’arrive quelque chose de mystérieux. Quelque chose de totalement incompréhensible et, j’ai besoin de votre aide. 

Commençons par le commencement, et, parlons des faits.

L’histoire commence un beau matin, au moment où j’ouvre tranquillement mon baril de lessive. Après avoir cassé la moitié des couteaux de cuisine sur le carton, et, constaté que la boite était intacte, c’est au cutter que j’ai continué l’ouverture. Trois lames de cutter plus tard, je suis arrivée à bout de ce carton à coup de scie sauteuse. 

Et c’est là les amis, que nous arrivons au coeur du mystère.

Figurez-vous qu’après avoir bataillé, contre les parois cartonnées de ma lessive, je constate avec effroi que la boite est à moitié vide. Suer pendant 20 minutes et risquer sa vie à ouvrir ce baril, ne poussent pas à voir le carton à moitié plein !

quand j'ouvre ma lessive et que le baril est à moitié par elle a 40 ansEmballage à moitié par elle a 40 ans

quand j'ouvre ma lessive et que le baril est à moitié par elle a 40 ans
le niveau de lessive n’est pas très droit mais donne un aperçu du vol.

A moitié vide où a moitié plein, c’est quand même une moitié qui manque. 

Et c’est bien là l’objet du délit. Qui peut bien me voler une moitié de lessive et refermer le carton en suite ? Qui peut bien avoir élaboré un si sombre scénario ? Tout cela est si mystérieux.

Là, les amis, nous arrivons au moment où le suspens est à son comble. Mais un mystère est quand même fait pour être résolu. 

J’attaque donc l’interrogatoire de la tribu, sans oublier Nizwa et ses pâtes griffues. Comme vous pouvez le constater aucune piste n’est laissée au hasard. Pourtant, les interrogatoires poussés et les menaces de n’acheter que des croquettes ne fonctionnent pas. Le pire, c’est que mon instinct féminin, l’instinct le plus fiable au monde comme chaque femme le sait et que chaque homme jalouse, sent qu’ils sont sincères. Cette fois, je n’aurai pas besoin de courir chez kiloutou pour louer un détecteur de mensonges. 

Le mystère reste entier, sombre et bien épais. Qui peut bien s’introduire chez moi pour voler la moitié de ma lessive ? Qui peut bien, après ce sombre forfait, prendre le temps de fermer avec soin et robustesse le carton du baril ? Est-ce le même individu qui part avec la moitié des chaussettes ?

Les amis le mystère reste entier. Je ne comprends pas, qui peut bien être à l’origine de cette acte odieux.

Cette personne pense t’elle aux conséquences de ses actes ? 

Parce que le jour où ce baril, qui était à moitié vide, le sera complètement, il me faudra le jeter. J’ai épluché tout Pinterest, en long, en large et en travers. Ce baril, je ne pourrai pas le transformer en Iphone. Je peux en faire un château, un circuit de voitures ou des masques de carnaval mais, mes ados seraient moyennement intéressés. A quoi bon ? Alors un jour, il me faudra le prendre ce baril, et il me faudra le jeter. Et je sais que ce jour-la, je vais culpabiliser, et râler un peu aussi.

Est-ce que cette personne réalise que je culpabilise d’ailleurs déjà ? Sur Pinterest, je n’ai peut-être pas trouvé de tuto pour transformer un baril en iPhone, mais des tas de recettes pour faire sa propre lessive. Si je la faisais, je n’aurai pas besoin d’en acheter. Si je n’achetais pas de lessive, personne ne serait rentré chez moi pour en voler la moitié. 

Alors oui, je culpabilise pour quelque chose qui se passe à l’insu de mon plein gré.

Et vous les amis, vous avez aussi ce genre de surprise en ouvrant un emballage ?