the sun always shines with awards


Un beau matin, j’ai vu le tag de maman BCBG pour le sunshine awards, en plus d’être flattée, j’ai eu honte. Honte parce que les faits plumes  et les petits ruisseaux font les grandes rivières m’avaient gentiment sélectionnées, a long time ago, sans réponses de ma part. La honte ! Mais me voilà aujourd’hui, plus motivée que jamais, pour vous parler d’un sujet super intéressant : MOA. 

Je sais que cela vous passionne déjà. Je sais que vous trépignez d’impatience et que vous voulez tout savoir. Je sais que vous venez de remarquer à quel point je maîtrise l’art délicat du suspens. Alors, c’est parti mon kiki pour un petit tour du côté de MOA. 

Mais avant ça, et dans un objectif de transparence totale, c’est les yeux dans les yeux que je reconnais avoir choisi les questions. 3 tags égalent 33 questions. 33 questions égalent 33 réponses et je vous rappelle que vous avez du linge qui vous attend. Et moi aussi. Du coup, j’ai butiné parmi les questions afin d’arriver à 11.

 Les amis, je jure donc, de dire la vérité, rien que la vérité et toute la vérité. J’arrête de lever la main droite, ce n’est pas super pratique de taper d’une seule main. C’est parti mon kiki, pour de vrai cette fois.

Si tu devais te transformer en porte ou en citron, que choisirais-tu ?

Les portes d'Oman par elle a 40 ans

Sans hésitation la porte. Rien que pour le plaisir de coincer les doigts de certains….

Raconte-moi ton dernier fou rire :

sourire.png

Hier soir, quand le chef de meute a annoncé fièrement, qu’il se lèverait demain pour faire les petits déj. J’ai aussi beaucoup ri ce matin, quand les enfants se sont retrouvés devant une table désertique pendant que le chef de meute était encore dans les bras de Morphée. Il va falloir que je lui parle à celle-là ! Je tiens à préciser que je ne suis pas si mauvaise mère pour laisser partir mes chers chérubins le ventre vide à l’école. J’ai donc rattrapé la paresse paternelle à coup de brioches.

Te voilà dictateur : quelle mesure absurde et salutaire pour le bien de l’humanité imposes-tu sur-le-champ ?

interdiction par elle a 40 ans

Obligation de croire, de respecte et de protéger ses condisciples, leurs particularités et notre planète.

Cite-moi le premier compliment te concernant dont tu te souviens ?

« Tu es une grande maintenant. » A l’époque je l’ai pris comme un compliment. J’aurai du me méfier….

Tu pars sur une île déserte. Quel livre emmènes-tu et pourquoi ?

UnknownLe premier qui me vient à l’esprit est la bicyclette bleue. Ce livre me rappelle ma jeunesse et les étés où je le lisais entre deux virées avec les copains. On en a parlé, il y a peu, avec Marie l’atmosphérique, et cela m’a donné envie de me plonger à nouveau dans cette saga. Mais partir avec un seul livre sur une île déserte m’inquiète. Je vais donc plutôt opter pour un manuel de survie, écrit par un grand aventurier de Koh Lanta, qui m’expliquerait comment rester super bien épilée en milieu sauvage et comment transformer de l’eau en champagne. Mais, finalement, je crois que je choisirai un livre que je n’ai pas pu encore lire. La faute à son auteure, Nathalie Longevial qui ne veut pas m’apporter un exemplaire à Muscat. J’espère qu’elle me le livrera sur une île déserte Parce que la vie ne suffit pas.         

Cite un personnage de film qui t’a ému ?

Unknown-1J’ai adoré Sam Lion. Ce personnage qui nous fait voyager à travers sa vie. Ce personnage qui n’avait rien, qui a eu tout, et qui a tout quitté. Ce personnage qui aime passionnément. Ce personnage qui a une philosophie, de l’humour, du charme et de la passion.  Je l’adore.

T’es t’il déjà arrivé d’avoir envie de noyer tes enfants ?

Les Saoudiens dans les mall, sur la route et avec moi

En toute honnêteté et toujours les yeux dans les yeux : non, jamais. J’ai plutôt eu envie de leur arracher les yeux, de les abandonner en plein milieu du désert ou de les échanger contre un chameau mais les noyer, jamais. Il me faudra y penser…

Comment est né mon blog ?

Un bébé c'est trop mignon mais moi j'en veux plus

Tout bêtement. Un jour, j’ai perdu tout ce que j’avais écrit sur word. Le jour d’après, je me suis rendue compte qu’ouvrir un blog n’était pas difficile. L’aventure a donc commencé. Ouvrir un blog n’est pas difficile, mais, le faire vivre l’est un peu plus. Comme toutes passions, il demande du temps, de l’investissement personnel. Mais, comme toutes passions c’est un plaisir. Mon blog je l’aimeeeeux. Grâce a lui j’ai rencontré tout pleins de personnes fabuleuses. C’est ma bulle d’oxygène. Le texte qui a été le plus lu est je ne veux plus d’enfants.

En quoi internet a-t-il changé personnellement ta vie ?Facebook

Internet c’est ma vie. Je n’imagine pas ma vie sans lui. Il me rapproche des gens qui sont loin, me relie aux gens que j’aime, m’informe, me fait rire et chanter. Il renferme mon blog, mes recettes de cuisine, ma banque, et, même mes impôts. Une bonne partie de ma vie est sur cette toile.

 

Quel don manuel ou artistique aimerais-tu avoir ?

Unknown-2J’aimerai être comme ces personnes qui, avec un bout de chiffon qui traîne, vont en faire un superbe rideau ou un petit crop-top tout mignon. Bref, j’aimerai être une Mc Gyver (les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître ce blondinet à mèches qui transformait, au cours de ses nombreuses aventures, un trombone en bombe à neutron) mais version maison. 

Raconte un petit moment de perfection et de bonheur dans ta vie (genre une photo d’instagramm et que tu as vraiment vécu) : 

Un voyage imaginaire dans la belle Syrie

Ce moment a commencé par une sensation bizarre comme un truc pas normal. Et puis soudain j’ai réalisé. Je me suis retournée pour être sûre de ne pas rêver cette chose incroyable. J’ai tendu une oreille et puis l’autre. Rien. Seul le silence m’entourait. On était samedi et il n’y avait pas un bruit. Samedi et seule à la maison. A moi la liberté ! Mon premier réflexe de survie a été de fermer la porte d’entrée à clé. Histoire de barrer la route a un éventuel retour précipité. Le deuxième, éteindre mon tel. Je suis chez moi, seule, un samedi ! Un moment magique, parfait. Tout simplement instagrammissime.

 

Merci à Les faits plumes, les petits ruisseaux font des grandes rivières et maman BCBG d’avoir pensé à moi. J’espère que ces réponses vous conviendront et si vous voulez poursuivre la conversation vous êtes cordialement invitées à Muscat.     

Un sunshine awards ne serait pas un sunshine awards sans nominations. J’appelle donc à la barre : Skyler, Less is more, Sana, maman pavlova,  lexieswing, les petits astuces de mimika, allumer les couleurs, Tania, Elles à l’opposée, Madeleine et cup of tea, Ainoha et moi,   

… Et tout ceux qui voudront mettre du soleil sur leur blog !

Un sunshine awards ne serait pas un sunshine awards sans les questions au nombre de 11 :

1 – Mais, pourquoi la vie est si belle malgré tout ?

2 – Es-tu quelqu’un de bizarre ?

3 – C’est quoi être blogueuse pour toi ?

4 – Quel genre de livre vas-tu écrire ?

5 – Quelle sera la définition wikipedia de ton blog  ?

6 – Quelle est ta recette du bonheur ?

7 – Tu faisais quoi pendant le mariage de Meghan et Harry ?

8 – Quel est la chose que tu n’avoueras jamais ?

9 – Tu rêves à quoi ?

10 – Tu es plutôt coquillettes ou spaghettis ?

11 – Que vas-tu faire quand tu auras fini de répondre à ces questions ?

Je vous souhaite une belle journée les amis.

Il n'y a pas une vie de femme au foyer mais des vies dans un même foyer