vivre du vent et des cigales


J’ai bien profité.

Profiter, c’est ce que l’on entend le plus, quand nous, pauvres expats, rentrons en France.

« Profite bien de la famille, des amis, du saucisson, de ta maison, des yaourts, du champagne, des ruelles ombragées, des marchés, des melons, des pêches, des cigales, des éclairs au chocolat. »

« Profites-en pour aller chez le gynéco, chez le coiffeur, manger à la nouvelle guinguette et aller à l’accrobranche. »

« Profites-en pour respirer la verveine, la pluie, le vent, la dernière-née de la famille, les plans de tomates. »

« Profite des jours qui n’en finissent pas, des repas en tout genre, des confidences et des rires. »

 

J’ai bien profité et maintenant retour à la normale. Retour à la routine avec ses bonnes résolutions. Les bonnes résolutions d’être à la pointe de l’organisation, de ne plus se laisser déborder. Les bonnes résolutions de faire du sport, de s’écouter un peu plus, de prendre du temps rien que pour soi. Et d’avoir une patience à toute épreuve pour sa tribu…

Finalement, il n’y a pas de raison de profiter seulement, pendant les vacances.

Merci les amis pour vos chaleureux messages pendant mon absence. Je vous souhaite de bien profiter de votre journée.