comme un air de cornemuse


Il a suffi de quelques notes et, dans un souffle, j’ai été propulsée. Emportée au loin vers un paysage sauvage et verdoyant. Envolée vers la fraîcheur et les jupes masculines à carreaux. J’ai survolé le Connemara sans Michel. J’ai aussi été transportée dans le temps. Vers cette fois, au cours de cette ballade, ou cet instrument faisait écho à la Rance. Cette cornemuse puissante venue de loin et pourtant bien présent dans cette parade Omanaise.

 

Oman a une histoire riche et des influences venues des quatre coins du monde. La musique à Oman est très populaire. Elle permet de rassembler et de transmettre les traditions. La cornemuse voyage comme le vent. 

 

Je vous souhaite un Beau dimanche, les amis.