interdite


Il nous est si familier cet écriteau « Interdit aux chiens » que l’on n’y fait plus attention. Pour certains, cette interdiction est injuste. Pour d’autres, elle est justifiée. Mais, elle est établie. Tout le monde fait avec.

 

En Arabie Saoudite, ce genre d’interdit vise la femme. La femme est interdite au volant, interdite d’exercer certaines professions, interdite de voyager sans autorisation, interdite dans les stades,…  Pour certains, ces interdictions sont injustes. Pour d’autres, elles sont justifiées. Mais, elles sont établies. Tout le monde fait avec.

 

Ne pensez pas que l’on puisse avoir des dérogations : jeunes filles, adolescentes, mamans, vieillardes, on est toutes dans le même panier.

 

Alors, les moments de liberté, je les savoure. Je savoure particulièrement ce match de rudby qui se joue à Bahrain mensuellement. Bahrain qui est le royaume voisin.  C’est notre bouffée d’oxygène familial, un moment de détente et de partage simple. Des femmes et des hommes se sourient, se parlent et rigolent.  Vous vous rendez compte ?

 

Alors, j’explique à mes filles que les femmes ne devraient jamais être traitées comme cela. Qu’une femme à le droit de choisi sa propre vie. Que la femme est forte, courageuse, talentueuse et qu’elle n’est pas un humain de seconde classe.

 

Alors, je relativise. Un jour, je partirai, je pourrai aller où bon me semble et faire ce que je veux. Mais, elles resteront là. Ces femmes, qui font de longues études et qui ne peuvent pas exercer leur profession. Ces mamans qui ne verront jamais leur fils jouer. Ces femmes qui dépendent d’un homme pour prendre la moindre décision les concernant. Condamnées, tout simplement car elles ne sont pas du bon sexe.

 

Mais en Arabie Saoudite, j’ai vu des femmes modernes, courageuses, talentueuses, intelligentes, belles fortes et qui se battent pour faire changer ce système. Le changement viendra d’elles soyez en sûrs les amis. Les Saoudiennes n’ont pas dit leur dernier mot.