Le jour où j’ai commencé à dire NON


Je ne sais pas si c’est pareil pour vous mais je suis programmée. Programmée à être polie, à faire plaisir, à rentrer dans le moule. Donc, je dis facilement OUI. Enfin, jusqu’à présent car j’ai décidé de déprogrammer des années et des années d’habitudes et d’éducation. J’ai décidé de dire NON ! Voici ma méthode pour y arriver.

Tout d’abord Pourquoi  NON ?

Quand je dis oui pour faire plaisir ou par facilité je me retrouve dans une situation où je rêve d’être ailleurs où je me sens frustrée, où je ne donne pas le meilleur de moi-même. J’ai du mal à sourire, je perds mon entrain, je n’arrive pas à me concentrer.  La personne avec qui je suis, finira pas le ressentir et, risque de culpabiliser. Bref, toutes les cartes sont là pour que ce moment tourne au fiasco. Le sentiment partagé avec la personne est celui de la frustration, du regret. La question que l’on se pose c’est : « pourquoi j’ai dit oui ?! » La question que l’autre se pose c’est «  pourquoi je lui ai demandé ? »

Dire NON C’est sortir de notre zone de confort et de nos habitudes. Apprendre à dire NON c’est donner de la valeur au oui.

C’est prendre des décisions, c’est définir les limites. C’est agir dans l’intérêt de tous. Il y a tellement de moments où l’on se doit de rester passive, ou l’on se laisse guider par les obligations. Profitons donc des situations où l’on peut prendre ses propres décisions !

Dire NON c’est le meilleur moyen d’augmenter son pouvoir et de renforcer son estime de soi.

 

Comment dire NON ?

  • Petit à petit : Commencez par des petits NON qui ne portent pas à conséquences. Dites NON à vos proches. Ils vous aiment et accepteront plus facilement vos premiers NON hésitants.
  • Entraînez-vous devant un miroir. Mais attendez bien d’être seule ! Visualisez la personne et dites-lui NON en regardant le miroir droit dans les yeux. Gardez un visage ouvert et souriant. Dire NON ne fait pas de vous un monstre.
  • Pour un NON important et si vous ne vous sentez pas prête, prenez un bonus temps : « Je te le dis tout à l’heure. », « Je vais vérifier » ou « je vais voir avec mon chéri si on est dispo », … Ne soyez pas trop longue à donner votre NON : plus on attend plus c’est dur.
  • Si vous êtes réellement ennuyée de refuser proposez une solution alternative : « est-ce que l’on peut le faire la semaine prochaine ? », « est-ce que cela peut attendre… ? »

Mais concrètement comment dire NON ?

  1. Pour commencer dites : NON. Clairement dès le début.
  2. Continuer avec de l’empathie : « Je te remercie d’avoir pensé à moi », « Je suis ennuyée de ne pas pouvoir »,…
  3. Consolider son NON avec Mais : « je ne peux pas », « je ne me sens pas », « je ne pense pas être la bonne personne en ce moment ». Attention ne vous justifier pas ! Soyez concise, claire et honnête.

Je file les amies, j’ai encore quelques NON à dire à mon miroir.

Bref j’ai 40 ans, j’ai envie d’agrandir mon horizon en apprenant à dire NON.

Vous arrivez facilement à dire NON ? « C’est quoi votre technique pour dire NON ? »orlando