Elle arrive


Vous vous rappelez de ma copine parfaite que j’adore ? Pour vous rafraichir la mémoire vous pouvez aller voir 40 ans et UNE copine parfaite. Et bien, elle vient chez moi demain, pour une semaine. J’ai décidé de rester zen et, de ne pas stresser.  Après tout, ce sont les vacances non ?

Bon, j’ai juste vidé toutes les armoires et tous les placards de toute la maison. J’ai trié, rangé, donné, jeté, classé, ordonné. J’ai arraché les enfants à leurs vieux jouets, ils en ont trop.  Les vieilleries qui ne servent à rien ont été expulsées. Bref, tout le « on ne sait jamais » a trouvé certainement une seconde vie, dans une autre maison, loin de chez moi. Ici, c’est place nette. Il me faut de la clarté, du rangement et de l’ordre.

J’ai astiqué toute la robinetterie, qui brille, maintenant, de mille feux. Les enfants sont menacés des pires châtiments, si je trouve un début d’empreinte digitale sur un robinet.

J’ai classé les petites cuillères par ordre de grandeur et les fourchettes par nombre de dents. J’ai cureté  les coins. Pour info, il y en a au moins 4 par pièce. Astiqué les plaintes (le truc entre le mur et le carrelage).

J’ai fait une chasse acharnée et sans pitié, de toutes toiles d’araignées dans les moindres recoins de la maison et de ses environs, ainsi, que de tout ce qui rampent ou volent. N’oubliez pas que ma maison reste fermer la majeure partie de l’année.

Je lui laisse, bien sur, ma chambre qui a été préalablement aseptisée.  J’ai choisi minutieusement sa future paire de drap, que, j’ai ensuite lavée, séchée et repassée quatre fois. J’ai aéré et fébréziné le matelas. J’ai lavé les oreillers.

J’ai décrassé les lustres de la cuisine. J’ai enlevé mon ruban tue-mouches, avec la brochette de mouches collées dessus. Les WC ont été javellisés à outrance et, le premier qui a le malheur de faire pipi à côté, risque de s’en souvenir très longtemps. La salle de bain a été stérilisée et, si je trouve l’ombre d’une tâche de dentifrice, là, c’est le goulag assuré.

Je crois que je ne vous ai pas dit que ma copine est anglaise. J’ai donc acheté le rayon entier de thé. Je suis même allé dans des boutiques spécialisées pour être sûre de ne pas passer à côté de THE thé. J’ai acheté du jus d’orange pour qu’elle puisse le mélanger au champagne. Je sais ! J’y peux rien : elle est Anglaise. J’ai acheté du poulet et du jambon blanc. L’alimentation trop odorante et trop frenchie c’est pas son truc.

J’ai aussi préparé un programme de visite qui lui plaira certainement : le cap d’Agde, Saint Guilhem le désert, Pézenas, Montpellier et ce qu’elle voudra.

Ça doit être lié à la quarantaine mais, je me trouve super détendue. Trop!  J’espère que je ne l’ai pas pris trop cool.

Je suis vraiment contente qu’elle vienne ma copine. Je l’adore, elle est trop rigolote. On va bien s’amuser.

Bon je vous laisse je vais quand même faire une dernière inspection des lieux.

Des citations pour se recentrer


Vous l’avez vécue vous aussi, cette période où l’on tourne en rond ? Où l’on commence une multitude de choses et que l’on ne finit pas ?

Comme vous le savez, c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures. Alors voici, quelques conseils, venus de tous les âges, pour nous aider à sortir de cet engrenage :

  • « Les obstacles sont ces choses épouvantables que vous pouvez voir quand vous détournez les yeux de vos objectifs » 

Ma résolution : Faire une to do List : bien noter mes priorités de la semaine et ne rien rajouter en cours. Commencer la journée en la relisant et en barrant ce qui a été fait la veille. Je vais aussi, mieux gérer mes obligations, mes invitations, mes rendez-vous.  Quitte à en refuser ou à programmer à plus tard !

Organisez-vous. N’ayez pas peur de dire non. Mettez vos objectifs en post-it sur votre miroir,…, des alarmes sur votre téléphone, … Gardez bien toujours vos objectifs en tête.

« Les objectifs que tu te fixes t’aident à surmonter des problèmes provisoires. »

 

  • « Interrompt pour un temps, par un plaisir utile, Le soin d’un travail assidu ; L’esprit par ce repos, plus libre et plus tranquille, Saura mettre à profit ce qu’il aura perdu. »

Ma résolution : M’offrir de vraies pauses ! Des pauses positives qui me font plaisir. Identifiez d’urgence vos pauses nocives et éliminez-les ! (voir Une ancienne accro)

Offrez-vous de la détente, des moments qui vous tirent vers le haut, qui vous inspirent.

« Le bonheur et le repos résultent l’un de l’autre, et ne sont, pour ainsi dire, qu’une même chose ; mais il ne faut pas confondre le repos et l’inaction. »

 

  • « La vie n’est pas facile pour aucun de nous. Il faut avoir de la persévérance, et surtout de la confiance en soi. Il faut croire que l’on est doué pour quelque chose et cette chose il faut l’atteindre coûte que coûte. »

Ma résolution : Rester positive et ne pas me laisser gagner par le stress du « je n’y arriverai jaaaaaamais ! Je vais arrêter de me lamenter à la moindre difficulté ou, au moindre contretemps.

L’optimisme n’est pas inné, il se cultive, se travaille. Ne laissez pas le votre se faner. A vous de jouer !

« Ce qui est à l’origine du stress, ce n’est pas la situation dans laquelle on se trouve, mais ce sont les pensées négatives »

 

  • « Remets-toi à ces trois médecins : la gaité, le repos et une bonne diète ».

Ma résolution : Suivre à la lettre ce proverbe Médiéval en y ajoutant un peu de sport.

Il est important de ne pas négliger ces basiques : bien dormir, bien manger et s’amuser.

Passez du temps avec des gens positifs, drôles. Échangez, communiquez !

« Riez et rions ensemble, car le rire est le meilleur thermomètre de la santé et du bonheur. »

 

  • « Vous devez toujours savoir distinguer l’essentiel de la futilité »

Ma résolution : Ne plus focaliser sur les détails sans importances, les futilités.

Faites du ménage dans votre tête. Demandez-vous, si ce qui vous préoccupe, est vraiment si important ?

« Le diable se cache dans les détails. »

 

Et vous qu’elles sont les adages qui vous aident ?

 

Un grand merci pour les citations (par ordre) : Henry Ford – Hannah More – D. Caton – Pigault Lebrun – Marie Curie – Anonyme – Proverbe Médiéval – Amadou Hampâté Bâ -David Ben Gourion -Proverbe Suisse