accident


C’est vrai que je suis dangereusement proche du bord. « Un accident est si vite arrivé sur un bateau », me dit un copain. Le genre d’accident que l’on provoque avec plaisir. Le genre d’accident qui fait rire la galerie. Le genre d’accident qui fait un souvenir.

Accident.

Il est tellement employé ce mot.

Pour dire qu’au cours d’un mariage, cette jolie petite a été assassinée, mais par accident,

Pour expliquer que l’on pensait sa femme en train de faire un jogging, mais que finalement, on l’a tuée. Mais, par accident.

Pour raconter à l’urgentiste, que sa petite fille de 3 ans est tombée par accident dans une baignoire remplie d’eau brûlante, et, qu’elle a été violée, mais, toujours par accident.

Je n’avais pas compris qu’accident, était synonyme de je-vous-prends-pour-des-cons et je-me-fous-de-votre-gueule.

Je n’avais pas compris que c’était un mot de tortionnaires. Un mot cruel, injuste, sale, écoeurant, immonde, révoltant.