en route pour la liberté


Elles n’avaient pas le droit parce qu’elles n’ont qu’un quart de cerveau.

Elles n’avaient pas le droit parce que cela donne le cancer des ovaires.

Elles n’avaient pas le droit parce que cela multiplie le risque de se faire violer.

Elles n’avaient pas le droit, c’était pour les protéger.

Elles n’avaient pas le droit mais c’était juste stupide et avilissant.

Elles se sont battues et l’ont obtenu ce droit de conduire.

Je suis tellement heureuse pour toutes ces femmes en Arabie.

Je souhaite bonne route à toutes les Saoudiennes.

Un peu de musique pour fêter ça !