des armes pour combattre le stress


Je déclare la guerre au stress. Ce stress qui nous pollue la vie et celle de notre entourage. Ce stress qui nous dépasse certains jours et, que l’on terrasse certains autres.

C’est un combat de tous les jours, mais des armes, on en a les amis. Elles sont à portée de nous. Voici celles que j’utilise :

Le sourire : Cette arme-là je l’aime beaucoup. Je vous en ai déjà parlé ici. Et bien une chercheuse Américaine a prouvé que les personnes souriantes ont un niveau de stress moins élevé que celles qui ont un visage fermé. Si en plus c’est scientifiquement prouvé, il ne faut pas se priver de cette arme.

Etre égoïste : L’arme du plaisir. Prendre du temps pour soi. Profiter du silence, écouter de la musique, coudre, dessiner, écrire, faire un footing,… Faire ce que vous voulez. Même juste un petit moment. Ce juste petit moment est le vôtre.

Prendre l’air : Marcher, faire du vélo, jardiner, mettre le nez dehors, respirer, écouter les oiseaux chanter et regarder danser les abeilles. Rappelez-vous ça chasse les nuages et ça fait briller le soleil. Votre soleil.

Parler : Poser des questions, dire ce que vous pensez, ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas. Vous avez le droit de dire non, j’en ai marre, je suis fatiguée. Vous avez le droit de demander de l’aide.

S’organiser : Organiser vos affaires, mais aussi vos pensées. Les trier, les classer par ordre de priorités. Comme le dit Nathalie Goldbert : « le stress est ignorant, il croit que tout est urgent. »  Vous allez lui prouver le contraire.

S’auto-complimenter : Dans la série on est jamais mieux servi que pas soi-même : « qu’est-ce que je suis bonne », et un « J’assure à mort » ne font pas de mal. N’attendez pas que les compliments viennent à vous, provoquez-les. Faites comme font les enfants « tu as vu ce que j’ai fait ? » mais inutile de toujours écouter la réponse !

L’arme absolue : Selon une étude scientifique, donc super sérieuse, il y a une arme encore plus puissante que la marche, boire un thé ou écouter la musique. Cette arme, c’est la lecture. 6 mn de lecture réduit le stress de plus de 60%. Il ne faut donc pas hésiter à dégainer un bon livre. Mais je suis sûre que Roseleen qui finit souvent ses articles avec de la marche, du thé et de la lecture ne sera pas surprise.

On est mieux armé que ce que l’on pense pour dégommer ce stress.  Et vous, les amis vous utilisez quoi comme armes ?