là-haut sur le plateau Salma


Après notre essai avorté dans le Wadi Tiwi, nous décidons de prendre de la hauteur et d’aller sur le Salma plateau tout proche. Nous quittons donc la verdure et le bord de mer.

sur la route du Salma plateau par elle a 40 ans
sur la route du Salma plateau par elle a 40 ans

Nous voilà dans un décor totalement différent, sur ces pistes montagneuses.

Ce plateau est à une hauteur de 1500 mètres avec une vue à couper le souffle, du vent, de l’espace. Enfin seul au monde ou presque… 

Sur le plateau Salma il y a beaucoup de choses à faire et à découvrir mais notre objectif du jour, ce sont les tombeaux. On trouve sur ce plateau de nombreux tombeaux en forme de tours circulaires qui ont environs 4000 ans. Depuis, 1988 ces monuments sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Il y en aurait, à peu près, 80 de différentes tailles et de différentes époques. Ces monuments sont construits avec les pierres plates que l’on peu trouver autour. 

Nous nous transformons donc en Indiana Jones sans lasso, à la recherche de ces mystérieux tombeaux.

Il y a une légende qui raconte que ces tours ont été construites par un géant, qui comme tout bon géant, terrorisait les villageois des alentours. Un jeune berger à l’aide d’un Djinn* terrassa le géant.

Même, si il reste de nombreuses interrogations concernant ces bâtiments, les archéologues pensent que chaque tombeau a été édifié en mémoire d’un ou plusieurs morts. Ces tombeaux sont comme une cheminée avec une ouverture vers le ciel et ont pour objectif d’être vu de loin.

Ces bâtiments sont extrêmement bien conservés et c’est très impressionnant d’y pénétrer.  Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille la lecture de cet article.

Je vous souhaite un beau week-end les amis.

  • mais c’est quoi un Djinn ? Le Djinn est un esprit, une créature surnaturelle. Ils sont généralement invisibles et peuvent prendre différentes formes humaines, animales ou végétales. Ils sont très répandus dans la tradition musulmane.

 

Pour la route :

  • Munissez-vous d’un 4×4 pour profiter de ces pistes montagneuses.
  • Les tombeaux sont libres d’accès et vous pouvez y pénétrer librement à l’intérieur.
  • Le plateau Salma est un endroit idéal pour le camping et les couchés et levés de soleil sont magnifiques. Prévoyez une veste pour le soir et si vous dormez prenez une tente pour vous couper du vent et des lits de camp car le sol est très rocailleux

    tombes sur le Salma plateau à Oman par elle a 40 ans
    tombes sur le Salma plateau à Oman par elle a 40 ans

Ce diaporama nécessite JavaScript.

au milieu coule le wadi Tiwi


Vous  vous dites sûrement les amis, qu’il serait peut-être temps que je sorte des wadis. Il me faudra certainement y penser, mais plus tard. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le wadi Tiwi. Ce wadi promet de la fraîcheur, de l’aventure, de l’espace, de l’eau et de la verdure. Comment résister ?

Nous voilà donc partis en direction du village de Mibam.

La route pour atteindre Mibam est en elle-même une aventure. Elle est sinueuse, étroite, escarpée et cabossée. Il vaut donc mieux maîtriser son véhicule, sa peur du vide et avoir de bons freins. Mais c’est un véritable enchantement. Elle est bordée de palmeraies, de citronniers, de manguiers, de bananiers… On est entouré de verdure, quel plaisir ! Il y a de nombreuses habitations et de jolies portes. Il me faudra aussi consulter pour cette obsession des portes.  

Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans

En arrivant au village, surprise ! Des voitures partout ! Les ruelles sont étroites et il y a très peu de place. Un guide s’approche rapidement, pour nous aider à nous garer et nous montrer le chemin qui mène au wadi.  Au cours de la conversation, il nous  conseille de revenir un autre jour, car le wadi est pris d’assaut. La vue de toutes ces voitures rajoutée aux conseils avisés de ce monsieur nous incitent à rebrousser chemin. 

Le Wadi Tiwi sera pour un prochain épisode !

Sur le chemin du retour nous profitons pleinement de la verdure. Les palmiers et citronniers offrent généreusement leur ombre pour pique-niquer avec toute une palette de belles odeurs. Cette pause a été une bonne opportunité pour reprendre des forces et pour partir à la découverte d’un autre lieu.

Mais cette nouvelle aventure mérite un épisode complet.

Je vous souhaite un beau dimanche les amis.

Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans

 

Quelques conseils pour la route :

  • Il y a environ 36 km de route sinueuse pour atteindre le village de Mibam. Soyez sûr de bien maîtriser votre véhicule avant de partir. 
  • Faites le plein d’essence et d’eau avant !
  • Prévoyez le pique-nique. 

    Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans
    Sur la route du wadi Tiwi à Oman par elle a 40 ans