mon chat et sa laisse


Avant d’avoir mon chat, c’était comme avant d’avoir mes enfants. J’avais des théories, des principes, des idées précises et des phrases qui commençaient par « les miens, jamais…. »

C’était pareil pour mon chat. « Le mien, jamais il ne montera sur la table », « Le mien, jamais il prendra toute la place sur le canapé. » Bref, vous connaissez le principe de ses maximes pleines d’assurance.

Et puis les enfants arrivent. Et puis le chat arrive.

Si vous m’aviez posé la question avant Nizwa, je vous aurais sûrement répondu un truc avec un « … faut être con… » dans la phrase. Je me serais sûrement moquée ou attristée de voir passer cette pauvre bête en laisse. Un chat ! Ce félin, qui a la liberté dans le sang. Attaché !

Et puis, il y a eu Nizwa et cette maison sans jardin. Et puis il y a le parc d’en bas, avec son herbe verte, ses arbres et ses oiseaux. 

Alors, jetez-moi la première pierre, mais Nizwa a une laisse.

chat en laisse par elle a 40 ans

Et pourtant rien n’a été prémédité. C’est chez le véto, devant l’étal et à coup de « pauvre Nizwa qui reste dedans… », qu’on est reparti avec. C’est même plus qu’une laisse, c’est un harnais.

Nizwa miaule devant la porte pour sortir. Elle ronronne et attend patiemment qu’on lui fixe le harnais. 

Nizwa, goûte ainsi, aux sorties en laisse, même si dans le parc d’en bas, on la libère sous haute surveillance. C’est elle qui dirige la ballade, et, c’est elle qui nous promène. Elle va où elle veut, au rythme qu’elle veut. 

Nizwa ne partira jamais dans de folles virées en toute liberté, mais grâce à sa laisse, elle connaît le goût de l’herbe, du sable, s’amuse avec l’eau de mer et les mouettes. 

Alors, même si c’est elle qui porte la laisse, c’est elle qui nous promène.  Dedans ou dehors c’est pareil : c’est elle la boss.

my cat par elle a 40 ans

elle est où Nizwa ?


Chercher Nizwa est le sport national de la maison. « Elle est où Nizwa? » arrive en tête des phrases les plus prononcées entre  : « papa, elle est où maman ? » où « C’est quoi qu’on mange? »

Nizwa a d’ailleurs bien compris le jeu. Elle innove souvent dans ses cachettes et n’a pas peur d’affronter le danger.

il est ou le chat - elle a 40 ans

 

il est ou le chat - elle a 40 ans

Mais, il y a quand même une place qu’elle affectionne particulièrement. Le canapé bien sur ! Bien que ce ne soit pas un endroit de sieste très innovant, Nizwa, toujours en quête d’innovation, innove donc dans sa façon de dormir.

il dort comment le chat - elle a 40 ans

Mais, elle n’est pas contre un bon film aussi.

il dort comment le chat - elle a 40 ans Je vous souhaite un bon week-end à tous.

nizwa


On subissait une sacrée pression le chef de meute et moi. Les enfants en rêvaient, mais avec le chef de meute, on répondait : « Il nous manquerait que ça ! ». Les enfants s’obstinaient, mais avec le chef de meute, on répliquait : « On va faire comment quand on sera en vacances ? ». Les enfants insistaient, mais avec le chef de meute, on rétorquait : « C’est vous qui lui donnerez à manger ? »  Les enfants imploraient, mais avec le chef de meute, on ripostait : « C’est vous qui lui changerez sa litière ? » Les enfants suppliaient, mais avec le chef de meute on disait : « on verra après les vacances ».

Et puis, un beau jour d’après-vacances, mon ado me montre gentiment un site miraculeux, sur lequel je suis sensée tout trouver. Même l’étagère Ikea dont j’ai besoin. Nous cherchons donc cette fameuse étagère au milieu de tout plein d’autres étagères.

Pas franchement passionnant comme recherche.

Alors, l’ado et ses idées de génie, accompagné de son air le plus innocent, me demande l’air de rien :  « Tu penses qu’ils vendent aussi des chats ? »

A ce moment précis les amis, je n’ai pas tellement conscience de tomber dans une embuscade. Et telle une petit souris en quête de sa pitance journalière, je me lance dans cette nouvelle recherche. C’est quand on a commencé tous les deux à pousser des petits cris accompagnés de « Oooooh ! Comme il est trop mignon ! », que mes phéromones ont donné l’alerte. Trop tard. Le piège s’était déjà refermé. Un grognement d’approbation du chef de meute plus tard, nous passions ce coup de fil et, nous allions chercher Nizwa.

J’ai l’honneur les amis, de vous présenter notre petite Nizwa.

Nizwa, c’est la première que l’on câline au réveil, c’est elle que l’on cherche quand on rentre à la maison, c’est avec elle que l’on joue avant d’aller au lit. Elles nous mord, nous griffe, nous fait rire, nous émeut.

Bref, les amis nous ne pourrions plus vivre sans Nizwa.

Je suis donc ravie de vous avoir présenté ma chatte. Mais on est d’accord les amis, je ne pouvais pas commencer cet article comme ça.

le jour où l'on a adopté un chatonle jour où l'on a adopté un chaton