et si on faisait encore un jeu ?


Pour des raisons de paix familiale, nous avons complètement arrêté le Monopoly, mais nous n’avons pas pour autant arrêté tous les jeux.

Quoi de mieux que de prendre tata, tonton et les cousins en vacances ?

Le jeu s’appelle Autoroute. Il consiste à embarquer tout ce beau monde dans la voiture et  à arriver les premiers sur le lieu de vacances.

Qu’est-ce que l’on ne ferait pas pour des vacances en famille ? Je vous le demande.

En fonction de l’âge des joueurs, vous pouvez choisir entre trois niveaux de jeu. Mais le but reste simple : il faut arriver le premier. Avant, il faut passer son permis, entasser la tribu dans la voiture, tout ça en respectant le code de la route et en ayant 500 euros en poche à l’arrivée.

Autoroute date de 1947 et, Messieurs, Dames, c’est un jeux Français ! C’est le premier jeu d’Edmond Dujardin, le papa des milles bornes (1965).

Comme cela nous l’est expliqué dans la règle, depuis 1947 Autoroute a évolué : les panneaux de signalisation, le permis a point, la conduite accompagnée. Il est aussi passé à  l’Euro.

Tout est donc moderne et nouveau dans Autoroute.

Tout ?

Non. C’est un jeu vintage et, c’est sympa de rentrer dans cet univers d’un autre temps. J’ai l’impression que mon cousin s’appelle Nicolas et qu’il est petit. Que ma tata s’appelle Valerie, et que mon tonton Kad est vraiment super rigolo. Bref, les vacances en famille et avec le petit Nicolas ça a son charme.

les joies des vacances en famille par ellea40ans et le jeu de société autoroute

 

Et puis, dans Autoroute tout est prévu aussi.

Vous avez le policier que les 40 ans vont reconnaître sans doute. Pour les moins de 40 ans : ChiPs est une série qui retrace les aventures de deux policiers motards Américains. Voilà le générique pour les nostalgiques. Le garagiste lui, est toujours très content et a un tarif clair et précis.

quand un jeu nous montre tous les clichés des vacances en famille

L’infirmière qui vous accueille avec formulaire et seringue. L’assureur qui est prêt à vous arranger avec ou sans permis.

quand un jeu nous montre tous les clichés des vacances en famille. par ellea40ans.com

L’hôtelière, très classe qui accorde sa tenue à la couleur des murs et des fleurs et, la très souriante, receveur de péage. J’ai appris grâce à Autoroute que cela s’appelle comme ça.

quand un jeu nous montre tous les clichés des vacances en famille. par ellea40ans.com

Mais le plus important, et vous allez être d’accord avec moi les amis, c’est la famille. Il y en a pour tous les goûts. Vous pourrez choisir en fonction de votre passe-temps préféré, de vos origines ou de vos goûts culinaires.

Vous avez la famille Hirsch. Avec Tata Adele qui n’a pas son pareil pour vous cuisiner un kouglof en moins de deux, Tonton Anatole qui se tape une choucroute même au petit-déjeuner et les cousins qui sont aussi gourmands que leur papa.

les joies des vacances en famille par ellea40ans

Laissez mois vous présenter aussi les Etcheverry. Avec tonton Anatole, le roi de la pelote, tata Adèle qui maitrise le découpage de jambon comme personne et les cousins qui ont tout appris à Brice, celui de Nice.

les joies des vacances en famille par ellea40ans

 

Et voici les Le Bihan. Avec tata Adèle (j’espère que vous ne les confondez pas toutes) qui ne sort jamais sans une poêle et sans sabots. Tonton Anatole (encore un) le roi du gouvernail et les cousins qui passent leur vie dans la vase.

les joies des vacances en famille par ellea40ans

Et pour finir les Olives. Avec tata qui s’appelle comme les trois autres et qui se trimbale toujours une soupière fumante géante, tonton le roi de la pétanque et les cousins palmés.

les joies des vacances en famille par ellea40ansVoilà, vous connaissez maintenant toute la famille.

Nous avons passé un bon moment avec tout ce petit monde, on a même réussi à finir le jeu dans la joie et la bonne humeur. Un exploit !

J’attends quand même la prochaine version avec Tonton Anatole qui nous cuisinera une bonne raclette, Tata Adèle qui dévalera les pistes noires et les cousins qui ramasseront les chaussettes de ski de dessous le lit.

les joies des vacances en famille par ellea40ans

A l’approche des vacances, je vous souhaite une bonne route, parce que vous le savez les amis : la route ce n’est pas un jeu.

les joies des vacances en famille par ellea40ans et le jeu de société autoroute

aujourd’hui c’est fête !


C’était il y a un an et aujourd’hui c’est encore la fête.

Je vous propose une charade aujourd’hui les amis. Concentrez-vous…

Mon premier : Sa place préférée c’est le côté droit du canapé, les pieds sur la table basse, avec la télécommande dans une  main, l’Ipad dans l’autre, un Kinder Maxi dans l’autre et son téléphone dans l’autre. Je sais ça fait beaucoup de mains.

Mon second : Est, dans la cuisine, comme Superman au contact de la kryptonite. Il y perd, entre autre, son fameux pouvoir d’orientation. Dans cette pièce, impossible pour lui de retrouver l’emplacement de l’huile d’olive, qui n’a pourtant pas changé depuis les deux dernières années. La cuisine est, aussi, un lieu magique et mystérieux : les aliments s’y transforment en plats par enchantement, la vaisselle sale devient propre miraculeusement,… que de mystères pour un héros d’ordinaire si cartésien.

Mon troisième : Est l’enfant de plus de la maison. Il a souvent des idées loufoques et souvent onéreuses et souvent inutiles. C’est le meilleur allié des enfants contre maman. Il est ok pour manger équilibré mais les épinards faut pas pousser quand même !

Mon Tout : Est bien plus que cette caricature drôle ridicule que je viens de faire. Il est fondamental dans l’éducation et le développement de l’enfant (mais ça Françoise vous le dira mieux que moi). Mais il est plus que ça encore. Il représente la force, la sensibilité, l’écoute, l’autorité, la gaité, l’équilibre pour sa famille.

Vous avez trouvé ?fêtepapa2.jpg

 

 

Et moi il ne me reste qu’à leur souhaiter une bonne fête à tous et surtout au mien.

 

Bonne journée les amis

 

mon McDo et moi


Le McDo c’est la facilité, on n’y est un peu chez nous, on n’y a nos repères et la wifi. Les enfants nous serinent que les frites de mamie et du McDo sont les meilleures. Bref, le McDo est dans nos gènes. Il est devenu un réflexe.

Et si c’était le bon moment de le changer ce réflexe ?

  • Rien que pour le plaisir de casser une habitude. Il ne faut pas oublier que nous sommes des êtres de réflexion, et que nous avons une âme aventurière. Il faut sortir de cette routine et essayer quelque chose de différent. C’est peut-être la clé d’une belle surprise. Il n’y a pas que le burger dans la vie. Et, si vous êtes un inconditionnel, il y a mille et une façon de le préparer ce burger. Alors mettez une petite touche d’originalité dans votre quotidien.

 

  • Vous allez rencontrer des gens qui travaillent pour eux. Des petits commerçants avec bien souvent des produits de qualité. Des gens qui travaillent avec passion et pas forcement pour plus cher. Mc Do a fait de nombreux efforts pour améliorer son image et la qualité des produits. Malgré tout, si vous voulez tout savoir  je vous conseille ce très bon article sur consoglobe.

 

  • Vous allez lutter contre la mondialisation et l’uniformisation. Parce que des Mc Do, on en trouve partout. Dans tous les pays, dans tous les food-court et que c’est chez Ronald qui a toujours le plus de monde. Nous ne sommes pas des moutons, nous voulons autre chose. Soyez insoumis. Je ne parle pas de politique mais bien de bouffe.

 

  • Vous n’avez plus d’excuses. Il y a des boulangeries, des food-truck et des snacks partout. Prenez par exemple mon petit village du Sud de la France. 800 habitants, un truck qui fait du couscous et des tajines délicieux, vous avez un petit pizzaiolo qui n’utilise que des produits frais et un Thaï, qui propose un voyage avec ses menus. Chez eux aussi vous pouvez y aller comme vous êtes et, eux aussi vous livrent.

 

  • Et puis, si vous n’allez plus régulièrement au Mc Do avec vos enfants, vous allez gagner un temps incroyable. Vous ne serez plus envahis par ces jouets qu’il faut trier et qui finissent systématiquement à la poubelle. Je ne parle même pas de ce que vous faites gagner à l’environnement. Donnons leurs des joyeux festins* ailleurs qu’au Mc Do à nos enfants.

 

Je vais encore au Mc Do, mais plus de façon systématique. Je vais au McDo quand j’ai envie de McDo. Pour être honnête, j’adore leur petit déjeuner. Le KFC par contre je ne peux pas y mettre un pied.

Et vous, c’est quoi votre relation avec Ronald et compagnie ?

*le joyeux festin est le noms de l’happy Meal au canada.

ces enfants là


J’ai un aveu terrible à vous faire. Mes enfants préfèrent les bonbons que les chocolats. J’ai honte. Je ne comprends pas comment ils peuvent me faire ça. A moi. Moi, qui ne jure que par le Nutella. Moi, qui attends Noël et Pâques avec impatience. Moi, qui m’arrête pour n’importe quelle occasion acheter du chocolat. Moi, qui ai toujours une plaque d’avance.

Je suis humiliée.

Comment peuvent-ils me faire ça ? A moi ? J’ai pourtant tout essayé. Les punitions, les privations, mais c’est un échec. J’ai bien entendu ces discours qui disent que c’est leur  nature et, que je ne peux rien faire contre. J’ai bien entendu les, « tu dois l’accepter, tu ne les changeras pas. » Mais je n’y arrive pas. Ce n’est pas possible. C’est inacceptable. C est contre nature.

J’ai trois enfants et les trois préfèrent les bonbons. C’est une catastrophe.

Je voulais partager avec vous ma peine, ma honte et mon désarroi. Comment peut-on aimer les bonbons dans un pays comme le nôtre? Un pays ou le bon goût est un véritable art de vivre. Comment peut-on tolérer ça ? Cela devrait être interdit et le gouvernement devrait agir et vite.

Il faut que ces enfants apprennent à aimer ce qu’il faut. Qui il faut.

Mon histoire stupide de bonbons les amis, elle est toute bidon. Elle est aberrante et grotesque. Bien sûr que je n’ai pas honte de mes enfants ni de leurs goûts.

Je n’aurai jamais honte de mes enfants, de leurs sentiments, de leurs choix. Même s’ils mangent des bonbons.

Quoi de plus stupide que d’avoir honte de son fils, de sa fille parce qu’il ou elle, a choisi d’aimer quelqu’un du même sexe ? Il n’est pas pensable, en tant que parents, de rejeter son enfant pour une question qui ne le concerne que lui. Il est cruel et inhumain de faire souffrir son enfant tout simplement parce qu’il est homosexuel.

Pourtant ça arrive, partout, tout les jours.

En Tchétchénie, le gouvernement a décidé d’agir contre ces enfants qui n’aiment pas ce qu’il faut. Contre ces enfants qui n’aiment pas qui il faut. Le gouvernement laisse le choix aux parents d’enfants homosexuels. Soit l’état se charge de les tuer, soit le meurtre se fera directement en famille. Quoiqu’il en soit, le gouvernement a décidé d’agir contre les homosexuels. Il a tout simplement décidé de les éradiquer.

J’aurai pourtant préféré vous parler de la belle Brigitte Macron, les amis, plutôt que de cette histoire de bonbons.

je suis comme ma poubelle


On ne lave pas son linge sale en famille, mais on peut vider sa poubelle pleine entre amis. Ma poubelle, c’est mon reflet sans fard, sans maquillage sans tri sélectif. Si vous venez y jeter un coup d’œil, vous y trouverez mon humeur.

Si vous y trouvez des épluchures de fruits, de légumes variés et colorés , c’est une période pleine d’entrain, de grande forme et de bonne humeur.  A moi l’équilibre, les vitamines et la motivation pour éplucher et couper tout ça.

Si vous y trouvez des boites de conserve,  c’est qu’il y a urgence. Le frigo est désertique et la seule solution pour continuer à manger des légumes se trouve dans la boite.

Si vous y trouvez des pâtes, c’est soit la faute à Pas-le-temps, soit le Chef de Tribu qui était aux commandes. Quoi qu’il en soit, elles restent la solution de rapidité et de facilité pour rassasier tout le monde dans la joie et la bonne humeur.

Si vous trouvez des chips, c’est la déprime, le coup de blues. Et, si vous trouvez des chips au fromage, c’est la grosse déprime.

Si vous trouvez une bouteille de coca, c’est un petit coup de fatigue. Mais, s’il y a plusieurs bouteilles de coca, c’est la gastro. Fuyez braves gens !

Si vous trouvez des bonbons, c’est même pas moi.

Si vous trouvez un pot de Nutella, peu importe qui est la coupable, mais pas de stress. Un pot de Nutella en cache un autre. Je répète : pas de panique, tout est sous contrôle.

Si vous trouvez des paquets de farine, c’est le jour idéal pour venir boire le café. Il sera accompagné de gâteaux, de gaufres, de biscuits ou de brioches.

Si vous trouvez des os de poulet et du riz, c’est la phase de non-motivation, de manque d’imagination, de flegme et de lassitude. Mêmes les messages à répétition de Petitchef, de 750g, de l’académie du goût et les recettes du lundi de Christine ne changent rien à cette période.

Si vous y trouvez quelques pop-corn, ce sont les restes d’une soirée cinéma en famille. Quand la TV devient denrée rare, on ne fait pas les choses à moitié.

Mais il y a une chose que vous ne trouverez plus dans ma poubelle se sont les capsules de Georges. Je vous raconterez bientôt, les amis, les détails de notre divorce.

Je suis contente que l’on ait pu vider ma poubelle ensemble. Et si on vidait la vôtre de poubelle, on y trouverait quoi ?

sur mon mur il n’y a pas


Comme tu me l’as fait remarquer, je n’ai pas parlé sur Facebook de ce bus plein de civils, attaqué en Syrie. Mais oui, j’ai mis sur mon mur le policier qui s’est fait lâchement tuer sur une des plus belles avenues du monde.

Tu as raison, c’est surement tordu de pleurer un mort et de passer sous silence des centaines d’autres.

Crois-moi ou pas, mais j’ai été choquée que l’on puisse attaquer un bus plein de personnes fuyant l’horreur. J’ai été terrifiée que l’on puisse massacrer un bus entier de travailleurs humanitaires, d’enfants, de femmes, d’hommes de vieillards juste comme ça. Mais, tu as raison, je ne l’ai pas posté sur Facebook.

Par contre, j’y ai mis mon dégoût pour ce policier si jeune, qui est mort d’une façon aussi injuste, brutale et cruelle. J’ai été choquée que ce monsieur, parti travaillé comme tous les jours, ne puisse plus jamais rentrer chez lui. J’ai été émue par son conjoint. J’ai été fière de le voir s’exprimer sur une chaîne Française. Parce que je n’ai pas parlé non plus, sur mon Facebook, de ces rafles en Tchétchènie à l’encontre des homosexuels, ni des tortures dont ils font l’objet dans trop de pays. Et pourtant, tu as raison, il y aurait tant à dénoncer. Par contre sur mon Facebook, tu trouveras ma colère de savoir qu’a Paris il y a encore des affiches anti-avortement sur les murs.

En cette période où tout est une bonne excuse pour se diviser, je voulais te répondre que mon Facebook ne reflète pas toutes les horreurs qui se passent dans le monde. Ce que tu trouves sur mon Facebook ne reflète pas toutes mes pensées, toute ma vie, toutes mes tristesses. D’ailleurs, mon Facebook ne reflète plus grand chose, mais ça, c’est une autre histoire…

je respire


Aujourd’hui, j’ouvre ma fenêtre et je respire. L’air est déjà chaud en ce début de matinée, mais je respire. L’air n’est surement pas très pur, mais je respire. Je respire à plein poumon mais le coeur n’y est pas. Je pense à ceux qui ont respiré hier. Je pense à leur poumon qui se remplit de ce gaz tueur. Je pense à l’horreur, à l’injustice de toutes ces morts atroces en Syrie.

Voilà ce que wikipedia nous dit des effets de ce gaz :

« L’ypérite est un puissant vésicant. Sous forme de vapeurs, il attaque les voies respiratoires. Les yeux sont atteints avec une cécité temporaire et la peau en contact avec le produit devient enflammée. Les zones moites de la peau sont plus touchées, ainsi que les muqueuses sensibles. La réaction cutanée évolue en cloques remplies de liquides au bout de 4 à 8 heures si aucun traitement n’est administré. Dispersé sous forme de particules, le gaz s’introduit dans le système respiratoire et détruit les muqueuses avec une détresse respiratoire. Les poumons sont atteints avec des emphysèmes et des œdèmes consécutifs à la présence de fluides qui peuvent entraîner une mort similaire à la noyade si la dose est très forte.

À terme, le patient présente une anémie, une baisse de la résistance immunitaire et développe une prédisposition aux cancers. L’ypérite est en effet un agent mutagène et ceci même à de faibles concentrations. En effet, il peut entraîner une lésion grave : rupture simultanée de deux liaisons phosphodiester homologues, entraînant une cassure de la double hélice d’ADN16. Les lésions des tissus mettent beaucoup de temps à guérir et s’apparentent à de sévères brûlures. En cas d’ingestion d’aliments contaminés, on assiste à une perte de poids importante et des troubles digestifs. Sous forme liquide, l’ypérite peut contaminer des zones de manière durable ce qui augmente le risque de contamination par ingestion ou contact avec des objets souillés. Elle reste durablement active à l’abri de l’air, et dans l’air en dessous de 6 °C. »

Voilà où nous en sommes.

Pour en savoir plus, je vous conseille l’article de Eyes on Europe et Middle Est

la sagesse


La sagesse est relative à l´intelligence, au jugement, au bon sens, à la prudence, au savoir, à la science, à la philosophie. Même si 40 ans est l’âge de la perfection, je ne peux pas y prétendre. Loin de là.

La sagesse que j’essaie de dompter est plutôt douloureuse puisqu’il s’agit d’une dent. Alors histoire de faire passer la douleur, et, accompagnée d’un bon paracetamol, j´ai voulu en savoir plus sur cette fameuse sagesse.

La sagesse est un concept utilisé pour qualifier le comportement d´un individu conforme à une étique qui allie la conscience de soi et des autres, la tempérance, la prudence, la sincérité, le discernement et la justice. La sagesse s´appuie sur un savoir raisonné et bien souvent l´on ne retient d’elle que le calme, la modération et l´obéissance.

Les sages sont des gens qui ont marqué leurs temps, des êtres exceptionnels, exemple d’accomplissement. Il représente l’idéal de vie humaine la plus haute, l’excellence dans le savoir, la justesse dans le jugement et la puissance à accomplir des actions.

En France aussi nous avons des sages, et en conseil en plus. Il s’agit du conseil constitutionnel des sages. Son rôle depuis sa création en 1958, est de vérifier la conformité des lois de la constitution. Il est composé de 9 membres nommés pour 9 ans par le président de la république, du sénat et celui de l’assemblée nationale. Chaque membre en désigne un nouveau tous les 3 ans. Les présidents de la république sont membres à vie. Seul Valery Giscard d’Estaing siège en tant qu’ancien président. Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy n’y siègent plus pour des affaires d’abus de confiance, de compte de campagne pas très clair…

Pas sûr que nos sages made in France fassent de l’ombre à Gandhi, Socrate, Bouddha, Confucius, Mandela,…qui inspirent et guident toujours et encore.

Pour moi, aujourd’hui, le sage à une multitude de noms et de visages. C’est cette maman en solo qui élève ses enfants malgré ses problèmes d’argent et son isolement. Ce sont ces parents qui se battent pour leur enfant qui ne rentre pas dans la norme. C’est cette aide-soignante qui sourit à ses patients même si on veut la faire travailler plus et pour moins d’argent. C’est le petit artisan qui fait son travail avec passion et conscience et qui bataille pour survivre. C’est cet instit qui soutient et qui aide son élève en difficulté. C’est ce couple de retraités qui compte et qui calcule avant de faire les courses, mais qui va aider son petit-fils au chômage. C’est ce bénévole qui lutte contre les inégalités avec les moyens du bord.

Nos sages, aujourd’hui, ne passent pas à la TV, ne font pas de grands discours, ni de belles promesses. Ils ne sont peut-être pas parfaits, mais ils font et donnent, tout simplement. Nous les croisons dans la rue et, grâce à eux, nos sociétés ont encore un peu d’humanité et de chaleur.

Si je ne devais vous parler que d’un sage de mon entourage, je vous parlerais de Miss Mirna. Elle a aidé et accompagné ma fille à grandir, à prendre de l’assurance et à s’accepter avec tant de gentillesse, de patience et de générosité pendant de si nombreuses années.

Et pour vous les amis, qui sont vos sages ?