se voiler


Quand j’ai peur, je veux paraître forte et garder la tête bien haute,

Quand je suis triste, je veux rire, chanter et danser,

Quand je suis en colère, je veux sourire plus fort.

Quand je suis écœurer, je veux regarder le positif.

Quand je suis négative, découragée et pessimiste, je me dis, qu’en plus, je suis la pire des idiote.

Je n’aime pas la fatalité.

C’est peut-être une façon de se voiler la face, de vouloir contrer le sort. Peut-être aussi le manque de courage et, éviter ainsi, de regarder les choses en face.

Pourtant, je pense que l’attitude face à une difficulté peut changer les choses.

Vous en pensez quoi les amis ?

40 commentaires sur « se voiler »

  1. Je pense également que la façon d’aborder un problème peut tout changer. Il ne faut pas s’enfouir la tête dans le sable, il faut accepter ses émotions même négatives, mais en même temps il ne faut pas renforcer les problèmes. J’ai fait de la biodanza et j’entends encore l’animatrice nous dire avec sa voix charmante « si l’on a une émotion négative, il faut juste la regarder et se dire « c’est juste une émotion » ».

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis bien d’accord avec toi et j’essaye de faire la même chose…même si parfois il faut serrer les dents très forr, en aparté pour ne pas pleurer. Mais tu sais pourquoi on y arrive parce-que nous tenons à nos valeurs et que face à l’adversité on continuera à planter des arcs-en-ciel quoiqu’il nous en coûte…

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Stéphanie
    Arrivé à mon âge ; après ma vie passé avec tout ce qu’elle comporte de négatif ( ma maladie , mes mariages ratés , mon enfance etc…..) , le seul point positif reste mon fils ( là , lors du divorce , je ne me suis pas laissé aller à dire  » c’est la fatalité :J’ai demandé et obtenu la garde d’un bébé de 6 mois en 1980 ) ….Aujourd’hui , quand je vois le monde, la société avec ses inégalités , injustices …..Je ne parviens pas à positiver………….Je fais du mieux que je peux pour aider les autres et ……survivre moi même …
    Amitié
    Francis
    P.S :J’admire et envie les personnes qui restent optimistes ( se voilent la face ? )

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne pense pas que dans les années 80 ce soit chose courante qu’un papa ait la garde de son bébé ! Ce n’est peut être pas chose courante de nos jours non plus. Se voiler la face donne un peu de légèreté même si ce n’est qu’ en apparence c est toujours ça de gagné ! Je te souhaite une belle journée Francis.

      J'aime

  4. Pour moi être  » positive » et  » forte » n’est pas forcément spontanée. Comme je l’ai raconté dans mon flash-back, j’ai grandi avec une mère dépressive qui semblait avoir une fascination pour la tristesse et paraissait tellement faible… et malgré ma rébellion contre cette souffrance, j’ai eu tendance parfois à reproduire cette façon de se présenter aux autres comme quelqu’un de faible et d’autres fois au contraire c’est la rébellion qui a pris le dessus et je me montrais forte, infaillible… Finalement, je remarque que dans tous les cas, je n’étais pas forcément au plus proche de moi. C’est un peu l’effet de balancier qui agit ! Pour sortir d’un extrême, je commence par aller vers l’autre extrême. Aujourd’hui, j’essaye d’être au plus proche de moi et d’exprimer ça ! il me semble que nous ne sommes ni fortes, ni faible, il y a juste des périodes plus dur que d’autres… c’est comme une sorte d’équilibre à trouver, apprendre à exprimer le plus juste…et dans tous les cas quand le voile se soulève, ça fait du bien comme tu dis ! Bisous Steph

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est pas facile de trouver cet équilibre. Comme tu le soulignes c’est une histoire personnelle et un chemin à parcourir. Il faut arriver à trouver cet équilibre et ce n’est pas toujours simple. Je trouve que tu t’en sorts comme une chef ! Bisous et merci pour ce message.

      J'aime

  5. Bonjour ,Stephanie .
    Je pense que tu as parfaitement raison .Garder la face ou ,comme le disent les Anglais « Never complain ,never explain « ,c’est de la dignite .
    Mais parfois ,la nature se revolte et crie .
    J’ai comme principe de « tomber le voile » quand j’ai vraiment besoin d’aide.Pas souvent ,pas couramment mais en cas d’urgence .
    Et ca fait un bien fou ,de se laisser parfois aller .
    Amities .

    Aimé par 1 personne

  6. Bonjour Stéphanie, je pense que rester soi-même est la meilleur façon d’avancer. Montrer ses émotions n’est pas une honte, c’est humain et dans la vie, il y a toujours des hauts et des bas. Pour ma part, c’est ce qui m’a aidé, il y a plusieurs années lorsque j’ai eu des problèmes de santé liés à des problèmes familiaux. C’était comme si je me trouvais dans un tunnel mais tout au fond de moi, je savais que je trouverais la sortie du tunnel et c’est arrivé 🙂 Je suis comme Dina, positive.
    Bisous ♥

    Aimé par 1 personne

  7. A trop vouloir protéger les autres on s’en oublie soi-même je pense . J’ai longtemps intériorisé beaucoup mais par contre toujours là pour écouter les autres, l’épaule sur laquelle on s’appuie, l’oreille à qui l’on se confie, celle qui est disponible, qui berce, qui joue, qui rit, qui positive , organise   etc… Je suis toujours cette femme mais quelque chose m’a fait comprendre qu’il était indispensable de laisser  » tomber le masque ou retirer le voile  »de temps à autre, que ce n’était pas un signe de faiblesse que de montrer sa fragilité : c’est le jour où j’ai perdu ma maman il y a dix ans … Un deuil que finalement je n’ai pas totalement fait depuis ( je n’ai aucune honte à le dire même à mon âge ) parce que nous étions fusionnelles. Ce jour là, le masque est tombé. Les autres ont compris que moi aussi j’avais besoin d’être écoutée, de parler, de prendre du recul, de m’accorder du temps, de rire ou de pleurer … C’est important !….

    Aimé par 1 personne

  8. Pour ma part j’ai longtemps porté ce voile, ou ce masque. Aujourd’hui j’arrive plus facilement à accepter mes émotions et je crois pouvoir dire que c’est une force.
    Ce qui convient à l’un ne convient pas forcément à l’autre. Le tout est d’être en accord avec soi-même Stéphanie.
    Grosses bises

    Aimé par 1 personne

  9. Le voile de la force, c’est le mien… toujours « aller bien »… Et puis, un jour, le voile devient une camisole et peu comprenne ta vraie douleur. A ce moment, seuls les proches, ceux qui comptent, acceptent que tu puissent être « faible » parfois… C’est mon expérience. Elle n’est pas universelle mais elle me laisse un petit goût amer.
    Bisous Stéphanie

    Aimé par 1 personne

    1. Un changement de visage aussi radical peut surprendre. Il n’est pas facile d’accepter ses propres faiblesses et carrément difficile d’accepter celles des autres… d’où l’engrenage… merci pour ton témoignage Cécile. Je te souhaite une belle journée. Bisous

      J'aime

  10. Je crois que oui, avancer en ne montrant pas son émotion, çà aide. Et j’admire les personnes qui y arrivent. Du moment qu’on est pas dupe avec soi-même et qu’on a un espace et un moyen pour exprimer sa vraie émotion….car c’est aussi très imortant pour ne pas la « traîner » et qu’elle finisse par se transformer en angoisse…des bises et très bon mardi !🌻🌼🌻🌼

    Aimé par 1 personne

  11. Je suis toujours positive, remplie de joie de vivre. Au boulot, ma boss me dit souvent que je suis le rayon de soleil du bureau. Mais la vie n’est pas clémente avec moi. À chaque fois que je me remets devoir, elle me remet à genoux et je dois me battre sans arrêt pour me relever. On dirait que mon bonheur est si fragile. Il ne vient pas sur un plateau d’argent. J’attire le chaos malgré tt ce que je dégage de positif et de joyeux. Je suis juste tannée!

    Aimé par 1 personne

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s