c’est la fête


Cette année le maître-mot c’est simplicité, pas de stress, pas de préparation, pas de chichi, de bon produits et de l’authentique. Je vous l’accorde, c’est beaucoup de maîtres-mots mais ils résument bien l’esprit de ces fêtes. Exceptionnellement, nous sommes en France pour les fêtes sans aucune envie de nous encombrer de lourdeur et d’obligations. Juste passer de bons moments. Les amis, je vous souhaite un réveillon qui vous ressemble, léger et joyeux pour entrer dans cette nouvelle année.

cet hiver


Il y a des couleurs qui sautent aux yeux tant elles sont inhabituelles. Ces couleurs sont accompagnées de leur amie l’odeur. Ces odeurs d’humidité, d’herbe, de terre. Ces odeurs qui chatouillent le nez et réveillent une pointe de nostalgie et de joie. Il y a aussi le vent et la fraîcheur.

Et puis il y a la présence du poêle qui fait chanter le bois. Il y a la chaleur de l’appareil à raclette accompagnée de conversations animées. Il y a ce bon thé fumant qui réchauffe les mains avant tout le reste. Il y a tous ces vêtements qui nous donnent l’impression d’être un peu déguisé. Il y a des pot au feu, des ragoûts, des tourtes, des chocolats chauds et des galettes des rois.

C’est formidable de retrouver l’hiver.

l'hiver et ses couleursles joies de retrouver l'hiver

Je vous souhaite une chaleureuse journée les amis.

le montage de lego. Comment ça marche ?


Vive Noël et son lot de cadeaux ! Vive Noël et les jeux à monter ! Il est incontournable, il fait toujours plaisir aux garçons comme aux filles. C’est la star des jouets, celle qui traverse les âges, les modes. Le Lego ! Il développe l’imagination et la dextérité. Bref, ces petites briquettes colorées ce n’est vraiment que du bonheur.

Mais tout ça c’était avant ! Avant. Dans mes lointains souvenirs d’enfance où une seule et même boite se transformait à l’infini en maisons, châteaux , voitures, tracteurs, fusées et plus si affinité.

Cette époque est bien révolue les amis.

Les lego sont aujourd’hui techniques, gigantesques et précis.

Mais rassurez-vous, ils restent tout à fait réalisables. A condition de prendre quelques petites précautions au préalable :

  1. Tout d’abord soyez calme, détendu et déterminé. On vous a donné la mission de monter ce vaisseau spatial, cette caserne de pompier où la maison de Moi. C’est votre objectif, votre mission, votre sacerdoce. Ne le perdez pas de vue.
  2. Prévoyez de la place. Vous pouvez louer à cet effet un étal pour installer vos 268 sachets de lego.
  3. Eloignez les enfants. Envoyez-les chez papi-mamie, en camps ou peu importe. Idem pour chiens, chats et renards… Bref, éradiquer toute forme de vie autour de vous. Le calme est la clé de la réussite.
  4. Achetez des plats préparés. Optez pour du qui se mangent rapidement et d’une seule main. La règle étant d’avoir toujours une main libre pour le lego.
  5. Coupez internet, télévision, radio, téléphone et Netflix. Fermez vos rideaux. Le monde extérieur est source de distraction et vous ne pouvez pas vous le permettre. La concentration est votre deuxième clé de réussite.
  6. Ne buvez plus de café, thé et alcool quelques jours avant le début de votre chantier. Une main qui tremble et c’est tout un ouvrage en péril.
  7. Tel un maitre Jedi tes besoins primaires tu oublieras. Chaque pause est un risque non négligeable de chuter du point 173 à 134 en moins de temps qu’il n’en faut pour aller pisser. Soyez donc vigilant à toutes distractions.
  8. Attention aussi à la fatigue. Je vous conseille donc d’adopter un sommeil polyphonique qui consiste à découper des plages de sommeil en plusieurs courtes. Mais pas trop quand même ! Rappelez-vous que la moindre distraction peut être fatale à la bonne évolution de votre ouvrage.
  9. Surtout n’essayez pas d’innover. Quand le fascicule vous stipule de placer cette pièce à cet endroit, mettez-là à l’endroit indiqué ! On ne vous demande pas de réfléchir. Juste de suivre scrupuleusement les étapes de 1 à  4579, dans l’ordre et la discipline. Un petit grain de folie et vous êtes condamné, à coup sûr, à démonter une bonne partie de votre construction.
  10. Si vous devez démonter, prévoyez un outil à cet effet. Même des ongles longs durs et affûtés ne vous permettront pas de détacher certaines pièces. Seule une lame de scie à main en acier aura la finesse et la solidité pour les desceller.
  11. Quand la construction est terminée ne vous relâchez pas. Assurez-vous qu’elle soit bel et bien terminée. Un fascicule peut en cacher un autre. De plus, comme un célèbre dicton le dit, le meilleur est bien pour la fin : avec les 365 auto-collants à placer avec précision finesse et doigté.
  12. Quand la construction est terminée pour de vraie, je vous conseille de la sécuriser rapidement. Mettez-la en hauteur, dans un coin stable et éloigné de toute présence de vie humaine et animale. Le lego n’est pas facile à faire, mais carrément héroïque à refaire . Je vous conseille aussi d’être prévoyant : conservez toutes les boites et tous les fascicules dans un coffre-fort hermétique. Un malheur est si vite arrivé !

Avec quelques précautions les lego, c’est vraiment un jeux d’enfant.

Et vous les amis c’est quoi votre méthode ?

Que la force soit avec vous, je vous souhaite une belle journée.