mon ado et moi


L’adolescence est un véritable tsunami. Notre rôle en tant que parents, est d’aider à structurer le merdier. Sans me vanter et sans prétention aucune, je peux aujourd’hui affirmer que mon Ado peut :

  • se tenir à table pendant 20 mn sans toucher un téléphone, une tablette, un fidget spinner ni même une télécommande.
  • peut aussi y tenir des conversations à peu près cohérentes,
  • peut se brosser les dents sans presque plus de menaces,
  • peut même débarrasser une table sans avoir à renouveler systématiquement le stock de verres et d’assiettes,
  • a même compris que les crottes de nez ne se collent pas contre le mur du lit.

Même si cette liste est super prétentieuse, qu’elle en fait certainement rêver plus d’un. Même si je suis fière du travail que nous avons accompli, le chef de meute et moi, là n’est pas le sujet.

Les amis, je veux vous parler aujourd’hui de la phase d’éducation dans laquelle nous nous trouvons actuellement. Même s’il y a encore quelques failles, l’Ado a intégré plus ou moins les règles basiques. Nous avons donc évolué de la phase d’élevage vers celle de coachage.

C’est quoi la phase de coachage ?

Mordiller les petits pieds et mettre des chaussettes à son petit bout, c’est craquant et franchement mignon. Ces petits pieds, ces petits beignets d’amour. Mais, à 14 ans, c’est répugnant et nauséeux. Il ne viendrait à aucun parent d’ado de se risquer à une telle chose ! Et bien faisons comme pour les chaussettes : arrêtons de l’assister et de faire pour lui.

Quoi faire pendant la phase de coachage ?

Le rassurer, toujours. N’oublions pas que l’Ado est un être sensible en pleine mutation. C’est toujours notre petit amour de notre vie, de notre coeur,….Bref, on l’aime toujours d’amour, mais, le but de cette phase : le bouger.

Car malgré cette mutation, l’Ado a un cerveau et des jambes, mais il a tendance à l’oublier. A nous de le lui rappeler.

« Si tu te bouges le cul tu vas les retrouver tes protégés tibias. » « Tu peux le faire seul, tu n’as plus besoin de maman. » Deux formules, une du matin et une du soir. Deux styles, mais un même message : On est toujours là pour toi, avec toi mais arrête de nous prendre pour des cons tu peux faire les choses par toi même. Tu en es capable. Sortons le de l’assistanat.

Rappelons-lui aussi qu’il fait partie intégrante de la vie de famille. Que dans vie de famille, il y a vie. Et que dans vie, il y a des choses drôles et les autres. Rappelons-lui aussi à notre cher Ado, que le roi soleil a perdu la tête parce que les gens en avaient ras le bol de ses caprices. Nous ne sommes donc pas ses cerfs et remettre les choses dans l’Histoire ne fait jamais de mal.

Oui, l’Ado peut débarrasser le lave-vaisselle, s’occuper de son linge, passer l’aspirateur, faire des courses… Il peut le faire et il va le faire.

Un conseil, pendant l’opération allez prendre un bain et tant pis si vous passez trois heures à chercher la passoire après. Pour qu’il se sente impliqué, laissez-le faire à sa façon.

Il faut lui faire prendre conscience de son environnement et de sa capacité à y survivre. Quand tout le monde commence à baver, à regarder autre chose qu’un écran.  Que tout ce petit monde retrouve par magie le chemin de la cuisine, c’est pour vous le moment d’annoncer que ce soir l’heureux élu, c’est l’Ado. Vous lui laissez le contrôle. Un conseil : allez prendre un autre bain, mais chez les voisins. A votre retour dans la cuisine, pensez à vos séances de yoga !

La phase de coachage, c’est tout simplement donner à notre Ado la possibilité d’être actif de son quotidien. Mon Ado, je veux qu’il reste dans la vie de famille et pas à côté.

Les efforts ne sont pas seulement que d’un côté. La vie de famille s’adapte aussi à lui : on tranfrome la table du salon en table de ping-pong, on va plonger, on invite des copains, on écoute sa musique, on se fait des séances de ciné. On dit non quand il pousse le bouchon trop loin, mais on parle. Et moi sûrement trop, mais je ne veux pas la perdre cette connexion. Passons des moments privilégiés avec lui.

Quelques points à maîtriser pour réussir la phase coachage :

En plus de la patience, de la bonne humeur, de l’empathie, de la maîtrise de soi, de l’humour et de l’adaptabilité que vous utilisez déjà. Vous aurez besoin de toutes vos connaissances en cartomancie, en voyance, en criminologie.

Des dons de clairvoyance sont aussi nécessaires. Que veut dire ce grognement ? Que cache ce compliment ? Si vous êtes médium sur les bords, vous pourrez rentrer plus facilement en communication avec votre Ado enfermé dans sa chambre, dans sa musique et dans son instagram. Le spiritisme peut aussi donner de bons résultats : Ado es-tu la ? Répond si tu m’entends ?

L’utilisation du Reiki est aussi recommandée. Cette technique Chinoise vous permettra d’harmoniser les énergies de votre domicile.

Qui a dit que l’adolescence, c’était dur ?

Mon Ado à moi il est cool mais, je ne vous cache pas que je prépare quand même un MBA en jedititude. Juste pour l’entrée dans l’adolescence de mes filles, histoire que la force soit avec moi.

Stressée, moi ? Pensez-vous. Même pas peur ! Tout est sous contrôle. L’adolescence c’est finger in the noise !

Les amis si vous avez une méthode, une potion, des conseils, je suis quand même preneuse.

26 commentaires sur « mon ado et moi »

  1. Oui, je partage ton point de vue mais je n’ai pas réussit et voilà qu’au moment ou je fais tout un travail sur moi pour accepter son éloignement, il est refusé dans l’école qu’il voulait à Paris et il revient, au moins pour un an….IL revient, et mal en plus d’avoir échoué…IL traverse 2 échecs coup sur coup ! La copine et l’école d’ingénieurs. Retour à l’envoyeur, au secours maman…je suis en colère et j’ai besoin de toi tout en te détestant parce que je suis malheureux et qu’il faut bien que tu sois là pour me consoler et passer mes nerfs ! Grrrrrrrrrr…. Et moi, je fonds et je me rends compte que je recommence comme avant ( il est parti pendant 2 ans ailleurs ). Non, je dois changé ça, il va participer, un peu de repos et de chouchoutage et et je vais mettre en place les règles de bases.

    Aimé par 1 personne

  2. Ca fait rêver Stéphanie! Tu me donnerais presque envie de prendre 9 ans dans la vue d’un coup…
    A chaque âge ses plaisirs. J’ai déjà l’impression de tester ma patience, ma zen attitude, ma maîtrise de moi et le lâcher prise et il n’a que 4 ans!
    Merci pour tes précieux conseils et continue à maintenir le contact, je crois que c’est la clé de tout.
    Bises et belle journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu vas a peine avoir le temps de cligner des yeux que ton petit va être plus grand que toi et avoir du poil au menton ! A 4 ans les miens aussi avaient testé mon aptitude a être zen et ma patience… Que la force soit avec toi 😉. Bisous Marie

      Aimé par 1 personne

  3. je suis preneuse de conseils aussi, je commence avec 2 filles, 13 et 16, je finirai par le garçon, 10 ans… qui sait je serai peut être prête… ?!? j’en doute….
    en tout cas, je plussoie !!!! faisons les partager notre vie, on fait à manger tous les jours, il peuvent aider tous les jours aussi !!!!!

    Aimé par 1 personne

  4. Hi hi j’adore ton article ! Avec les ados faut être soutenant, contenant mais très à distance…accepter les envolées d’humeur mais savoir recadrer au bon moment, pas se laisser marcher dessus. Tout un art que j’essaie tant bien que mal de développer. Le mien est plutôt cool aussi…c’est moi qui suis stressée et dois apprendre à ne pas tout pouvoir contrôler…des bises !

    Aimé par 1 personne

  5. Excellent ! ❤
    J'ai adoré ton article, d'une part parce que pendant qq minutes, avec beaucoup d'humour tu as transformé notre quotidien en véritable couteau suisse des métiers, et d'autre part, je me suis dis c'est elle et pas moi (enfin ça n'a duré que qq minutes !!!).

    Gros bisous et bonne journée.
    Christèle

    Aimé par 1 personne

  6. Comme un éclair…

    Ton sourire me ravive
    D’un nappage de douceur
    Sublime antidépresseur
    Neutralisant ma dérive…

    M’inonde une émotion
    Et dans le temps suspendu
    Ce bonheur inattendu
    Est une absolution…

    S’envole la couleur morte
    Délavée aux cris de pleurs
    Qui se meurt dans des pâleurs
    Et que la grisaille escorte…

    Dans un délicat cocon
    Mon cœur retrouve la vue
    Et cette chance imprévue
    Engendre un instant fécond…

    Par ta présence je vibre
    Je m’envole vers demain
    Innocent comme un gamin
    L’espérance me rend libre…

    Fictif mirage oasis
    Dans le désert qui peut dire
    Ce qu’est réel ou délire
    De qui ce rêve est le fils…

    Sans PLUMOT ET SA POUSSIERE

    Et au mouvement perpétuel, tu auras laissé ton heur Stéphanie…

    Aimé par 1 personne

  7. Honnêtement en travail avec des ados au quotidien oui la meilleure méthode est de le coacher. Le coaching existe dans le travail aussi et l’ado plus grand un jour reconnaitra ce coaching. Certains peuvent trouver sur cette méthode mais elle offre juste à l’ado toutes les clés des portes pour y arriver de lui même et non par les autres 😉

    Aimé par 1 personne

  8. J’adore ! Je connais ça aussi (depuis un moment déjà) et on ne peut pas dire que ce soit facile tous les jours, mais bon, c’est le lot de tous les parents j’imagine. L’autonomie, c’est génial ; le truc c’est que pour aller retrouver les copines à l’autre bout de la ville, même avec 3 changements de métro dans une ville tentaculaire, no problem, « je gère, maman » mais pour faire cuire 3 malheureuses pâtes, c’est autre chose « faut attendre que ça bouille pour les mettre ? Combien de temps ensuite ? Ah bon, faut pas arrêter le feu quand on les a mises, mais ça va déborder ! » -Mais ma chérie, c’est juste la 10e fois que je te l’ai dit, tu le sais bien »… Souvent, je pense me mettre au yoga. Bonne idée, non ? Belle journée Stéphanie ! 🙂

    Aimé par 2 people

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s