Quand le silence est d’or


J’ai 40 ans, et j’apprends un concept assez nouveau, et plutôt impressionnant pour moi. J’apprends le silence. « La liberté n’est peut-être, en fin de compte, pour chacun, que la simple possession du silence » Frédéric Mitterrand.

Il y a le silence choisi, le silence subi, le silence facile, le silence lâche, le silence de paix. Il n’y a pas un silence mais une multitude de silences. A 40 ans, j’apprends à jongler avec. «C’est la métamorphose. Un matin on se lève et on comprend que dans le silence et la discrétion, on est devenu quelqu’un d’autre.» Virginie Despente.

Il a le silence par amour. Toutes ces fois où le cœur aurait tant à dire, tant de conseils à donner, mais où la raison nous impose au silence. Le silence, comme un cadeau de confiance, comme une preuve d’amour suprême et discrète.  « Nous nous aimions entre les mots et entre les lignes, dans les silences et les regards, dans les gestes les plus simples ». Grégoire Delacourt.

Il y a le silence lâche. Le silence du faible, celui derrière lequel on se cache pour éviter une tornade. Ce silence qui esquive, qui repousse encore et toujours un conflit. « Un silence peut-être parfois le plus cruel des mensonges ». Robert-Louis Stevenson.

Il y a le silence de l’indifférence. Le silence comme la seule réponse possible quand on n’y croit plus, tout simplement. Le silence qui scelle l’échec d’une relation. « Le silence emplissait tout, me coinçait la gorge dans un étau. Je pouvais le sentir se figer le sang, me creuser les poumons d’un vide immense. Un cratère sans lave, un désert. » Olivier Adam.

Il y a le silence plaisir. Le silence égoïste. Celui qui fait que l’on remet à demain ce coup de fil. Celui pour lequel on refuse une invitation. Le silence qui permet de se retrouver. Un silence de paix, de plénitude. « Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires des enfants ». Jacques Brel.

Alors, vous comprenez que le silence est tellement puissant qu’il fait peur. Les dictatures bâillonnent et emprisonnent pour l’imposer ce silence.

« C’est le moment où le silence est si grand que tout peut arriver ». JMG Le Clézio. Avec mes 40 ans, je me transforme en spectatrice silencieuse car « Le silence permet de rester honnête. L’honnêteté est la base de l’estime de soi. Quand on ne peut pas dire la vérité, mieux vaut se taire. » Gélin Yan.

Le silence est indispensable dans les relations. Il n’y a rien de plus gênant que de devoir les combler ces silences.« On peut tout se dire mais on n’est pas obligé de tout se dire tout le temps ! Il y a des silences qui font aussi partie de l’amitié. » Katherine Pancol.

Le silence est la preuve suprême de la confiance et de l’amour.  Le silence est aussi parfois la seule solution, quand on n’y arrive plus.

Dans tous les cas, nous ne sommes libres que quand nous avons le choix du silence.

 

Et vous les amis, vous le maniez comment l’art délicat du silence ?

reporter-sans-frontiere

 

 

 

 

 

 

 

 

 

25 commentaires sur « Quand le silence est d’or »

  1. Le silence que j’apprécie le plus c’est celui qui emplit ma salle de classe quand tous mes petits loulous repartent à la fin de la journée d’école. J’adore les voir vivre et rire, mais j’apprécie aussi quand mes petites oreilles peuvent enfin se reposer ! Surtout qu’après j’enchaîne avec mes propres enfants, qui sont du même âge… alors je savoure ce petit break que je m’accorde en tête à tête avec le silence !

    Aimé par 2 people

  2. Bonjour Stéphanie, j’apprécie certains silences, lorsqu’un regard suffit, un geste, me promener dans la nature par contre je suis très mal à l’aise avec le silence de l’indifférence.
    Bel après-midi et mes bisous 🙂

    Aimé par 2 people

  3. Pour ma part je considère que le silence est d’or, parfois. Celui que je fuis le plus c’est le silence de l’indifférence ou le silence qui atteint en plein coeur, il m’a volé 4 ans de ma vie, mais il m’a appris que face à un conflit, point de silence, il faut que ça sorte.
    Sinon j’aime le silence du matin, celui du réveil et le silence des câlins, celui qui dit tout parce que tout est claire entre soi et l’autre.
    Belle journée Stéphanie!

    Aimé par 3 people

  4. Joli article…je crois qu’on apprivoise le silence en grandissant, le silence en amour alors fait moins peur par exemple, comme en amitié, on apprend que parfois il vaut mieux se taire…j’ai mis du temps à apprendre que je n’étais pas obligée de donner mon avis quand on ne le demandait pas…
    bon week-end à toi

    Aimé par 3 people

  5. Bonjour Stéphanie,
    Ouch 😨 je crois que je les manie ou les ai maniés tous selon le déroulement de ma vie. Mais sans pour cela m’aplatir ou acquiescer à une idée que je ne partage pas. Je déteste les conflits mais nous possédons un trésor inestimable, la langue française si riche en mots… Je ne pratique pas certains silences, je diffère mes réponses ce n’est pas pareil 😁😀 car l’essentiel est de ne jamais me laisser affaiblir par qui que ce soit.
    Voilà ce que j’en dis sans grande réflexion je l’avoue.
    Belle journée et bizzz

    Aimé par 1 personne

  6. En compagnie du silence je traverse le profond ravin de l’inutile bruit boulimique qui avale tout sur son passage. Le bruit termite la profondeur. Il est frite…de composition, constante odeur d’huile rance qui vous remonte l’oeuf zoo sage à vomir.
    Le silence est l’élévation de l’écrasé. Ensemble de nullités mises en manifestation pour revendiquer avec force bruit, le droit dans l’ignorance du devoir à tout. Au milieu du confus, soudain s’élève la clarté. C’est le la qui accorde les instruments qui vont interpréter le morceau à jouer.
    Le pierres se joignent, montent, l’escalier résonne, la flèche décolle….nous sommes face à face avec le fond, la forme a disparu.
    Voilà le silence créateur.
    N-L

    Aimé par 2 people

  7. Tres bel article et jolie conclusion!
    J’aime le silence, le silence egoiste, mais je le retrouverai seulement quand les enfants seront un peu plus grands. En attendant, je souris en ecoutant leurs eclats de rire insouciants 🙂
    Une belle journee a toi!

    Aimé par 2 people

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s