40 ans cet âge terrible


« 40 ans est un âge terrible. C’est l’âge où nous devenons ce que nous sommes. » Cette citation de Charles Péguy me colle à la peau. Elle a été le déclic pour que je me lance dans ce blog. Elle résume parfaitement mes 40 ans.

Elle est donc devenue mienne et puis avouez qu’elle est, quand même mieux que « c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures ».

Premièrement, je ne fais pas de confitures, mais des compotes et, je ne pense pas être un vieux pot. Pas encore…

Toutes ces aventures, ces expériences collectées au fil de ces 40 années sont précieuses et, c’est maintenant que je prends le temps de les apprécier.

  • C’est maintenant, que j’ai le recul nécessaire pour observer, pour m’observer. Avec, un peu plus de 40 ans passés avec moi-même, je commence enfin à me connaitre et à m’accepter comme je suis !

 

  • C’est maintenant, que j’ai la maturité qui me permet de donner mon avis plus facilement et d’imposer un peu plus mes envies. Une maman, c’est toujours un peu la cinquième roue du carrosse c’est bien connu, mais aujourd’hui, cela n’est plus aussi vrai. J’ai appris avec mes 40 ans la notion d’égoïsme et je m’octroie le luxe de faire des choses pour mon plaisir.

 

  • C’est maintenant, que je prends le temps de regarder derrière moi avec bienveillance. Avec mes 40 ans, la nostalgie n’est plus un gros mot et cela me permet de vivre pleinement le moment présent.

 

  • C’est maintenant, que j’accompagne mes enfants dans l’adolescence avec un mélange de fierté, de crainte, de curiosité et de joie. A 40 ans, je suis en route pour une nouvelle et grande aventure familiale.

 

  • C’est maintenant, que je profite des moments présents, que j’opte pour la qualité plutôt que la quantité. J’applique cette règle pour tout : Les relations humaines, l’alimentation, les vêtements. Je vis avec moins, mais avec ce que j’aime réellement. C’est à 40 ans que j’ai appris à refuser le superflu.

 

  • C’est maintenant que je m’affranchie du regard des autres. J’ose, j’essaie, je demande. C’est à 40 ans que j’ai compris le proverbe Chinois « Celui qui demande est un imbécile pendant cinq minutes, mais celui qui ne demande pas est un imbécile pour toujours ».

 

  • C’est maintenant, que je profite des choses simples de la vie. C’est comme un retour aux sources, à l’essentiel. A 40 ans je suis d’accord avec ce philosophe-chanteur-poilu : « Il en faut peu pour être heureux ».

 

J’ai appris à accepter, à apprécier et à aimer toutes ces choses avec mes 40 ans. L’âge m’a permis d’élargir mon regard sur mon entourage, sur moi. Le temps passe vite et il faut en faire bon usage. Finalement je me sens beaucoup plus jeune,plus libre et plus vivante qu’à mes 30 ans !

Alors, je ne vais pas jusqu’à dire que vieillir ne me fait pas peur. Je ne vais pas vous dire que j’adore ma toison de cheveux blancs mais, je suis contente de voir à quel point l’âge est une richesse.

 

Et vous, les amies ça vous fait quoi de prendre de l’âge ?

 

Regarde-toi un peu. Tu n’as pas honte d’être si jeune ? A ton âge !  Daniel Pennac

 

 

 

 

34 commentaires sur « 40 ans cet âge terrible »

  1. J’ai beaucoup de retard, je le rattrape et je réagis. Comme cet article me parle, je me retrouve dans tout ce que nos 40 ans nous permettent de découvrir sur nous et comment on apprend plus à prendre les choses comme elles viennent. Génial ton article (et pour ton expo du 21 novembre tu t’en es sorti comment ?).😉

    Aimé par 1 personne

  2. Bon ça y est, je refais surface et je m’attaque à lire tous tes articles en retard ! Attends-toi à une avalanche de commentaires de ma part !
    Pour ma part, j’ai 33 ans, et je suis déjà impatiente d’avoir 40 ans… On ne doit pas être très nombreux dans ce cas ! En fait, pour l’instant mes enfants sont encore petits et je profite d’eux à fond tout en me laissant un peu de côté. Ceci étant, je sais que ce moment est temporaire et que quand ils voleront de leurs propres ailes j’aurai plein de temps pour moi. J’ai déjà hâte de voir ce que la vie va m’apporter et comment je vais réussir à faire évoluer tout ce qui est en attente pour l’instant en moi. Je suis sûre que 40 ans est un très bel âge ! Je suis heureuse de savoir que tu le vis bien et que tu aimes la façon dont tu perçois les choses maintenant. Je t’embrasse !

    Aimé par 1 personne

    1. Heureuse de te relire. Tu as bien raison de profiter de tous les moments. Comme tu dis les enfants grandissent et nous aussi. Il ne faut pas perdre une miette de ce qu on a la chance d avoir. Même si il y a des jours où 😈😈. Je te souhaite une belle nuit

      Aimé par 1 personne

  3. Tout à fait d’accord avec toi.
    Pour moi mes 40 et quelques années ont fait la femme l épouse et la mère que je suis aujourd’hui. Toutes les expériences heureuses douloureuses ont été un cheminement personnel.
    Pour moi cet âge correspond à Libéré Délivré !!!!!
    Continu d écrire je serai ravi de te lire.

    Aimé par 1 personne

  4. C’est certain que la quarantaine est une etape.Mais de la a parler d’age qui vient …Vous avez en moyenne ,encore le meme nombre d’annees qui s’offrent a vous et ,qui sait ,peut-etre encore bien plus ,grace aux progres geants de la medecine .
    Profitez de chaque instant ,mes amies et ne vous mettez pas martel en tete ,une femme de 40 ans ,aujourd’hui pas a l’epoque de Peguy ,c’est tout ce que Stephanie a dit .C’est epatant !

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour Stéphanie,
    Merci pour ton billet et je suis ravie de l’avoir lu.
    Mes 40 ans sont déjà bien loin alors je peux te dire et vous dire Mesdames, vous qui avez 40 ans ou qui approchez de la quarantaine, c’est super! Je peux vous dire aussi que l’âge de la retraite avec des petits enfants c’est aussi magnifique et le temps passe si vite 🙂 Je me dis parfois mais lorsque je travaillais comment arrivais-je à tout faire, les courses, le ménage, les enfants… et maintenant, j’ai un agenda bien plein. Merci pour tes mots.
    Mes amitiés

    Aimé par 1 personne

  6. C’est rigolo car je penssai aussi écrire un article bientôt sur mes 40 ans 🙂 . Et bien tu sais quoi, j’aime mon âge, et maintenant je ne me prend plus la tête. Apres il est vrai qu’en 2015 j’aurais du mourir 2 fois, donc du coup je vois vraiment mes priorités, mes filles, moi et mon mari ( je me met volontairement avant lui 🙂 ). Le reste, les co..ns, les autres, les critiques je m’en moque royalement. Par contre je ne veux pas faire plus que mon âge, voir même mon âge, je colore mes cheveux, même si je n’ai que 2 ou 3 cheveux blanc. Mais que veux tu j’aime mes reflets acajou :). J’ai peur des rides, mais pas de mourir, plus de laisser les autres derrière moi en fait. Tu vois je philosophe derrière mon clavier. Et oui, à 40 ans on est une autre, une grande fille. bisous.

    Aimé par 1 personne

  7. Non mais tu es allé sondé mon cerveau ou quoi ??? plus je lisais, plus je me disais « moi aussi, moi aussi !! » c’est vrai qu’on sait un peu plus où on va, on sait un peu mieux ce qu’on veut dans la vie. On commence à prendre du recul sur pleins de choses. Bon j’avoue que j’appréhende pas mal l’adolescence de mes enfants, surtout avec un papa mega trop protecteur avec sa fille et qui s’oppose déjà bien avec son fils de 8 ans… j’espère par-dessus tout réussir à maintenir un dialogue avec mes enfants a cette période, en fait tout ce que mes parents ‘n’ont pas réussi à faire…. Bref, team40 en force, ma chère Stéphanie !!!!!

    Aimé par 1 personne

  8. Bonjour Stéphanie
    Quand le troisième âge pointe le bout de son nez même si son entrée est différée en raison des nouvelles technologies, des progrès de la science et de la médecine, ce n’est vraiment pas facile de vieillir, de se dire que devant sera forcément moins long que derrière. Je pense que vieillissant, on en revient à notre origine primale : le nombril. Je rigole bien sûr quoique… on se recentre pas mal. Je pense aussi qu’à l’heure de la retraite, si notre « avenir » nous préoccupe (comment vieillirons-nous, dans quel état ? ) on a le temps de s’occuper des proches mais pas que…
    Juste une réflexion succincte due à l’heure matinale de la question 😊☺
    Je te souhaite une belle journée

    Aimé par 1 personne

  9. Comme je suis en bonne santé, l’âge n’est pas un problème. C’est vrai qu’au fil du temps, on se débarrasse du superflu. Nous avons passé le cap des turbulences des ados, la vie est sereine, mais juste ce qu’il faut. Nous avons encore plein de projets. L’âge, ce n’est pas une question d’âge, mais de mentalité.

    Aimé par 1 personne

  10. Perso, je n’aime pas du tout mais alors pas du tout vieillir (bientôt 47 ans !) mais je n’ai pas peur de mourir par contre. 😀
    Sinon, aller à l’essentiel, prendre du temps pour moi, relativiser et surtout mais alors surtout, éviter tout ce qui m’emmerde alors là ça, c’est ma devise !

    Aimé par 1 personne

  11. Et ben non, j’ai pas honte d’être aussi jeune à mon âge. Je me demande même si je ne suis pas plus jeune que quand j’étais plus jeune en fait… Trente ans c’était déjà très chouette, quarante c’est moins clinquant mais largement aussi bien.

    Aimé par 1 personne

  12. très bel article tout d abord

    j adore ce proverbe chinois
    nostalgique parfois du temps qui file
    plus sur de moi
    j ose dire non à des choses que j aurais autrefois accepté par convenance
    après encore pleins de choses à accomplir
    aurais je le temps

    Aimé par 1 personne

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s