il sans elle. elle sans lui


Je l’ai sur le bout de la langue, sur le bout de la plume. Mais, je tombe toujours à côté. Je ne le trouve pas. Je cherche, je m’approche, je tâtonne. Il est tout proche. Je peux presque le toucher, le sentir. Presque l’attraper. Juste presque.

Avec Elle, c’est pareil. Elle, qui est apparue si furtivement. Comme une étoile filante. Comme un éclair. Petite chose fugace et rapide. J’ai essayé de l’attraper, de la fixer dans le moment. Mais elle s’est évaporée. Je n’ai plus qu’une trace succincte d’elle. J’ai perdu son essence, sa beauté, son charme et son attrait.

Pourtant, elle était si belle.  Elle parlait d’amour, de mémoire, de force, de fête, d’espérance, de rire, d’enfants et de joie.

Ce mot, cette pensée se sont envolés. Ces sentiments ont décidé de rester cachés. Ils ne veulent pas se poser et, ce n’est pas si grave.

Toutes ces personnes font maintenant parties de nous, comme une empreinte indélébile. Toutes ces personnes sont devenues, un 13 novembre, notre famille, notre force.

Je vous souhaite un joli 13 novembre plein de vie, de larmes, de rire et d’amour.

 

 

17 commentaires sur « il sans elle. elle sans lui »

  1. Magnifique! Oui difficile de les écrire, de nous écrire, d’écrire ces vies parties et celles qui restent.
    Ce 13 novembre nous aura marqués. Mais ce n’est qu’ici, entre vos lignes et les miennes, que j’ai trouvé tout le soutien qu’il nous fallait à chacun / chacune pour faire face à cette tragédie.

    Aimé par 2 people

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s