vous vivez en Arabie ! Mais vous y faites quoi ?


Personne ne va en Saoudie pour y passer des vacances. Le Royaume ne délivre pas de visas de tourisme. Si vous souhaitez y venir, ce sera soit pour le travail, soit pour un voyage religieux. Et, si vous souhaitez profiter de votre pèlerinage pour visiter le pays vous serez déçus. Il ne vous sera pas offert d’aller ailleurs que sur les sites religieux.

Si vous n’avez pas de travail, si vous ne faites pas de voyage religieux, mais que vous voulez quand même venir à titre personnel, c’est possible. A condition d’y être invité ou  trouver un parrain qui fasse toutes les démarches pour vous. Sachez que pour toutes demandes de visas, est demandé la religion, si vous y notez « sans religion » votre visas sera automatiquement refusé.

Les Saoudiennes que je connais sont des femmes très instruites, très ouvertes. Une d’entre elles à son diplôme de Neurologue, mais n’a pas le droit d’opérer. Elle assiste donc le chirurgien pendant les consultations. C’est une situation très frustrante,  comme vous pouvez l’imaginer. Il y a peu de temps une avocate, femme, a pu plaider pour la première fois, et, elles commencent aussi à être présentes sur la scène politique. Les choses semblent donc avancer. Depuis la chute des cours du pétrole, la vie est de plus en plus chère et il devient difficile de vivre avec un seul salaire. Ne croyez surtout pas que tous les Saoudiens sont riches et fortunés, loin de là. Les femmes auront certainement, un rôle important dans la vie économique. Nous voyons, depuis quelques mois une recrudescence des femmes aux caisses des supermarchés. J’espère que ce n’est que la partie immergée et qu’elles pourront accéder facilement à des postes supérieurs.

Sachez que les Saoudiennes que je fréquente sont assez libres et aisées. Elles ont la liberté de venir étudier le Français chez une expat. Je vous assure que cela n’est pas donné à toutes !

Il faut aussi savoir qu’elles ne peuvent pas travailler, étudier ou voyager sans l’accord de leur mari, père, oncle ou frère suivant les cas. Une Saoudienne me disait justement que les femmes de son pays restent mineures à vie, elles ne peuvent pas prendre librement leur propre décision.

Concernant les expats, il y a celles qui travaillent, celles qui sortent à tous les coffee morning, celles qui écument tous les centres commerciaux, celles qui font du sport, de la couture, de la cuisine… Bref, celles qui se découvrent des talents inconnus avant leur arrivée dans le Royaume. Les enfants reviennent de l’école aux environs de 14h et les après-midi se partagent entre les devoirs, les copains et les activités. Activités très nombreuses dans les compound et avec beaucoup de solidarité aussi. Il y a tant à dire que je vous en parlerai dans un autre épisode.

Nous sommes donc en Arabie pour le travail. Les loisirs sont très limités, car le royaume n’en offre aucun où très peu. Même si Riyad, la capitale, en est un peu mieux pourvue, les musées sont rares. Les théâtre et cinémas sont interdits. Les ambassades proposent aussi, régulièrement des spectacles.

Par contre, vous trouverez très facilement un mall. Ces grands centres commerciaux ont leur particularité propre. Je vous parlerai (aussi !) de ces règles dans un prochain épisode. On y trouve en plus des boutiques et des fast-foods, des espaces de jeux pour les enfants, des manèges, mais rien pour divertir les adultes. Il n’y a pas de tourisme au sens que nous le connaissons, donc rien n’est développé pour mettre en valeur les sites intéressants à visiter.

Pour avoir des loisirs les expats s’organisent. Barbecue au bord de la piscine, fêtes et anniversaires font partie intégrantes d’un week-end Saoudien type.

La région où j’habite est toute proche de Bahreïn. Bahreïn est un petit royaume voisin qui offre les loisirs et les cinémas qui manquent ici. On peut même y trouver de l’alcool, chose totalement interdite en Arabie. Les Bahreïnites sont donc envahis par une horde de Saoudiens et d’expats qui viennent s’amuser de l’autre côté de la frontière. Les jeunes viennent surtout, pour y faire la fête. Les familles profitent entre autres, des parcs aquatiques, des cinémas. Le passage à la frontière pour aller à Bahreïn peut parfois durer de longues heures alors que nous sommes vraiment tout proches. Tout le monde aime s’amuser et les Saoudiens n’échappent pas à la règle.

Et pour finir une petite anecdote :

Quelle ne fût pas ma surprise d’apprendre qu’une Saoudienne qui vient étudier chez moi,  a 32 ans et n’est toujours pas mariée. Elle m’a raconté, combien c’est rare dans son pays pour une femme de son âge de ne pas l’être. Elle me raconte, que sa liberté elle la doit a un père trop âgé pour imposer quoi que ce soit, et des frères ouverts. Elle me dit que sa famille subit souvent des réflexions de voisins ou d’autres membres de la famille. Quant à elle, elle travaille, fait du sport, du shopping, étudie et va souvent faire la fête à Dubaï. Nous avons bien rigolé quand je lui ai dit que moi, à son âge, j’étais déjà maman et enceinte de mes jujus. Comme quoi !

Vous avez compris les amis, que je vous parle ici, de mon expérience personnelle. Ce n’est en aucun cas une analyse de la société Saoudienne que je ne prétends pas connaitre. Je préfère m’en tenir tout simplement à ce que je vois  !

Si vous êtes intéressés pour en savoir plus je vous conseille vivement de lire Défigurée, écrit  par Rania Al-Baz, c’est son histoire. C’est une femme extraordinaire, très forte. Je peux vous assurer qu’en Arabie il y en a beaucoup des femmes fortes, courageuses, talentueuses et belles. Elle parle de son pays avec une infinie tendresse.

« I don’t feel like I’m a hero… I feel that no woman should be a victim… in any way. A woman should have the ability to choose her own destiny. » Rania Al-Baz

36 commentaires sur « vous vivez en Arabie ! Mais vous y faites quoi ? »

  1. Je trouve cet article très bien. C’est vrai que depuis que je suis dans la même région que toi et malgré le fait que je sois musulmane (pratiquante) les clichés sont là malgré tout. Ca ne doit pas être facile pour les femmes saoudiennes..
    Vive Bahrain : – )

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime bien lire tes articles, c’est une expérience tellement éloignée de ma réalité quotidienne ! En même temps ça m’intrigue, je suis assez admirative quand je te lis car je ne sais pas si je pourrais accepter toutes ses contraintes. …

    Aimé par 1 personne

  3. De l’extérieur, on voit l’Arabie Saoudite comme un pays très fermé. Nous ne sommes pas si loin de la réalité même si les choses bougent quand même un peu, doucement, du moins pour les femmes. Mais chaque chose en son temps j’imagine.
    Merci pour ces parenthèses toujours intéressantes et enrichissantes Stéphanie. Belle semaine.

    Aimé par 1 personne

  4. Bonjour Stéphanie, c’est très intéressant. J’ai vu il y a quelque temps un reportage sur youtube qui montrai que certaines femmes travaillaient, qu’elles font des études. Je connais des gens qui y sont aller pour le pèlerinage, ils m’ont dit à quel point ce pays est beau. Un jour peut être s’ouvrira t’ il au tourisme comme l’ont fait ces voisins, et je pourrais y aller. Belle journée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a de belles choses. Nous en avons visités quelques unes. Comme il n’y a pas de tourisme rien n’est aménagé. L’avantage c’est que l’on a l’impression de visiter des lieux sauvages. L’inconvénient c’est que certains sites se dégradent. Peut-être qu’un jour ce pays s’ouvrira, c’est un grand pays et il y a de quoi faire. Sans que cela devienne un autre Dubaï bien sûr 😉 Bon week-end à toi et ta famille

      Aimé par 1 personne

  5. En effet ,ce n’est pas toujours evident d’etre epouse d’expat ou diplomate,quand on est une femme active .J’en ai connu un assez grand nombre et ,si certaines s’y retrouvent-il faut un permis de travail pour exercer une profession et ce n’est pas possible de l’obtenir quand on fait partie d’une mission diplomatique -comme epouse,donc sans affectation. D’autres s’ennuient a mourir ou bien se cherchent des occupations du genre de celles que tu as citees .Mais il ne faut pas generaliser ,bien sur .
    Quant aux Saudiennes ,je leur souhaite de voir leur statut s’ameliorer ,qui sait ,une crise prolongee du petrole fera peut-etre evoluer les choses dans ce pays …
    Amities .

    Aimé par 1 personne

  6. Très bel article ! Je suis toujours très curieuse de savoir comment on vit ailleurs. Une de mes anciennes copines de fac a vécu 6 ans en Arabie (à Jeddah) et elle y a été vraiment heureuse. Je n’ai pas l’impression que depuis le pays se soit beaucoup ouvert, c’est pourquoi ton expérience est super intéressante, merci ! Je suis persuadée que les femmes (pas seulement en Arabie d’ailleurs) ont de très nombreuses qualités que certains hommes cherchent à masquer. J’espère que le mouvement vers une plus grande liberté continuera de souffler dans le Royaume et s’amplifiera… Tu n’as pas eu de difficultés à créer un blog ? Les autorités te laissent faire ? Ou elles n’en savent rien ?

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou. Merci pour ton message. Oui on peut être heureux en Arabie je confirme ! Il y a plein de personnes qui Blogger ici et la principale difficulté C est la connection internet dans mon compound 😈. Mais ceci est un autre problème… je te souhaite une belle journée ou soirée. A bientôt

      Aimé par 1 personne

  7. J’apprécie de lire les us et coutumes de différents pays ; dans certains cas on trouve cela extraordinaire et dans d’autres comme dans ton témoignage une moue dubitative s’immisce… Mais réflexion d’un tôt matin (pour un samedi) nous avons nos propres contraintes ne serait-ce que celle de la consommation à outrance qui nous permet de créer de nouveaux besoins qui nous enfermerons encore plus… Sur ce, je te souhaite une belle journée et un excellent week-end ☺😊

    Aimé par 1 personne

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s