quand on a 40 ans


Quand on a 40 ans et des poussières, on n’est pas vraiment vieux. On est même franchement jeune, dynamique, positif et plein d’entrain.

Sauf que.

Je regarde très peu la télé, à part full house, comme vous le savez (voir  La fête à la maison) et, il a fallu que je tombe sur la pub de Bueno. Cette pub m’a jeté à la figure que j’ai mangé mon premier Bueno après mes 15 ans !

Aujourd’hui, je vais utiliser le «on» pour vous parler Chères Amies. J’ai vraiment besoin de me sentir moins seule face à ce terrible constat :

  • Quand on a 40 ans, on a utilisé les cabines téléphones pour de vrai et pas seulement comme urinoir. On gardait précieusement, toujours quelques Francs au fond de la poche. Comble de la modernité ou, ras le bol de se les faire vandaliser, ils les ont mises, en suite, à carte. Le prix de la communication variait en fonction du moment de la journée. Il y avait des heures rouges, blanches ou bleues.
  • Quand on a 40 ans, on était fier de se balader avec un walkman. A titre personnel, j’ai travaillé une bonne partie de l’été pour me payer la Rolls-Royce du walkman : un auto-reverse. La cassette de Wham passait toute seule de la phase A à la phase B et, ainsi de suite… tant qu’il y avait des piles, évidemment. A chaque changement de phase on perdait quelques dixièmes d’audition, tellement c’était bruyant. Il avait aussi la radio, mais, à part des grésillements qui m’ont fait perdre, aussi une bonne partie de mon audition, je ne captais pas grand-chose.
  • Quand on a 40 ans, on a frimé avec le Tam-tam ou le Tatoo. Il s’agit en fait d’un petit boitier qui vibrait quand un numéro de téléphone s’affichait. On arrêtait tout ce que l’on était en train de faire pour foncer trouver la cabine téléphonique la plus proche. Une fois la cabine trouvée, il fallait, souvent, faire la queue et attendre patiemment que les personnes de devant aient fini leur communication. On pouvait enfin rappeler, fébrile, ce numéro sans vraiment savoir de qui il s’agissait.  Nous avions, à l’époque, développé un réflexe : quand le Tam-tam vibre, tu cours !
  • Quand on a 40 ans, on a connu trois chaînes de télévision. Je vous assure, que le choix, bien que très restreint, n’était pas pire qu’aujourd’hui ! On a connu Michel Drucker bien moins jeune qu’aujourd’hui dans  Champs-Elysées. On se souvient de la révolution télévisuelle avec la naissance de Canal + en 1984 et de M6 en 1987.
  • Quand on a 40 ans, on a développé des techniques de camouflage et imaginé des excuses franchement plausibles dans le style «  aujourd’hui, à l’école, je me suis faite piquer par un boa constrictor et la maitresse m’a dit d’éviter tout contact avec l’eau ». Le but de tout cela : éviter la corvée de vaisselle et d’essuyage. On a commencé à voir l’arrivée du lave-vaisselle dans les foyers occidentaux qu’après les années 1980. Chez moi bien plus tard !
  • Quand on a 40 ans, on a regardé tous ces dessins animés au moment de leur sorti : Goldorak, les Merveilleuses citées d’or, Candy, Capitaine Flam, Albator, Bouba qui était encore qu’ours et pas rappeur, Il était une fois la vie, Inspecteur Gadget, Bibifoc, Ulysse 31, Tom Sawyer et on avait même pas de Bueno à grignoter.
  • Quand on a 40 ans, on carburait, aux malabars goût menthe ou fraise et c’est tout, au roudoudou et au pipas.
  • Quand on a 40 ans, on a même vu sa grand-mère regarder le premier épisode des feux de l’amour en 1989.

Je vous laisse continuer, mes Chères amies, la liste des quand on 40 ans… Bonnes journées à vous.

54 commentaires sur « quand on a 40 ans »

  1. mais c’est tellement ça! je vais fêter mes 40 ans dans qq mois, et je repense avec nostalgie à tout ce que tu énumères…
    Pas de pitié pour les croissants, les Minipouss et autres Vitamines, la télé en noir et blanc, l’appareil photo à pellicule, l’Eau jeune pour sentir bon et aller en boîte, les Frizzy pazzy, les coquillages roudoudou, on jouait aux billes à la récré, l’entracte au cinéma, j’ai bien sûr un kiki de tous les kikis, et connu le Tang et le banga, les lucioles dans le bonux, et les cartes autocollantes des Crados….la liste est infinie!
    Merci pour ce petit retour en arrière, que de bons souvenirs!
    flo

    Aimé par 1 personne

  2. Mes cheres amies,je n’ai pas particulierement apprecie d’atteindre mes 40 ans … C’est vrai ,c’est un tournant …Mais a vous lire ,j’ai l’impression d’etre Mme Mathusalem…
    Pas de nostalgie ,jeunes dames ,c’est mauvais pour le teint .
    Comme disait l’autre poete de Cour ‘Vivez ,vivez votre jeunesse . »

    C’etait le conseil du jour de meme Odelya .
    LOL .

    Aimé par 1 personne

  3. Les M&M’s s’appellaient les Treets, les Twix s’appellaient les Raiders 😉 et on trouvait du Zan !
    Casimir dans l’ile aux enfants et Rue Sésame avec Barnabé…arf, j’ai 40 ans et des poussières mais j’ai gardé une âme d’enfant, je crois.
    Sinon pour la petite histoire, j’ai failli m’appeler Soizic (Françoise en breton) à cause de Soizic Corne et Christophe Izar dans les visiteurs du mercredi ( Heureusement ma mère a eu un éclair de lucidité et ce fut Fanny 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Je découvre avec plaisir ton blog grâce à Hellocoton et je connais bien tout ça aussi car j’ai 40 ans et quelques poussières !
    Quand on a 40 ans on a découvert le cinéma avec La Boum, 37,2 ° le matin, Subway, Birdy, Le Grand bleu, Flashdance, Indiana Jones…
    Christine

    Aimé par 1 personne

  5. « Bouba était un ours et pas un rappeur… » Ah ah ! You made my day !!!

    Quand on a 40 ans (ou presque) on a cru qu’on allait révolutionner le monde en misant tout sur les mini disques. Les MD, l’avenir de l’industrie musicale, c’est bien connu… C’est ce qui s’appelle être visionnaire !

    Aimé par 1 personne

  6. gimme 5 copine ! très drôle car justement ce matin j’étais sur nostalgie ( bah ouais quoi !) et il passait.. Niagara !! Niagara sur nostalgie p***** ! le coup de vieux… moi je regardai santa Barbara en mangeant des delice choc… omg… et je prenais l’écouteur du téléphone gris pour écouter une conversation téléphonique !!!!

    Aimé par 1 personne

  7. On a suivi la carrière de Dorothée et celle de Chantal Goya. On a vécu le début de la 5 et on a vécu la mort de la 5 😀 . On a vu la naissance des premiers DVD , ils avaient la taille de 33 tours et il en fallait au moins 2 pour un film. On a vu Serge Gainsbourg choquer Whitney Houston sur le plateau de Champs Elysée et brûler un billet de 500 francs sur le plateau de 7/7. On a connu les francs. On a passé notre adolescence avec les Nuls et les Inconnus. On a connu le minitel et le début des téléphones portables gros comme un fer à repasser…
    Merci pour ce retour en enfance 🙂

    Aimé par 3 people

  8. Vous n’avez pas que des lectrices. Et paf ! Vous avez aussi des lecteurs. Au-moins un. Et belge de surcroit. Je sais, c’est pas facile à encaisser mais c’est comme ça. Vive Internet 😀
    C’est amusant de voir que malgré les différences homme / femme, France / Belgique, on a vécut les mêmes choses : le crayon dans le trou des cassettes audio pour les rembobiner, la cassette vidéo qu’il fallait rembobiner avant de la rendre à la vidéothèque, les téléphones à cadrans qui rendaient la composition d’un numéro interminable, les modems qui faisaient gniiiiicriiiiiiiiprrrrrrrrr pour se connecter à Internet à la vitesse de l’escargot en rut (si, si, je vous assure), la télévision sans télécommande (en Belgique, on a toujours été un peu plus favorisé qu’en France question chaînes), etc.
    Bon, ben merci pour ce coup de vieux dans la chetron. Arghhhhhhh. 😉

    Aimé par 4 people

  9. J’ai pris un coup de vieux 🙂 . On avais les raidair, deux doigts coupe faim lol. Will Smith dans le prince de bel air. Le téléphone a cadran avec l’écouteur derrière, le film robin des bois avec Brian Adams qui tournai en boucle sur les ondes……

    Aimé par 3 people

  10. Et les disques en vinyle 45 ou 33 tours où l’on faisait très attention en posant le diamant dessus pour ne pas le rayer. Les cassettes VHS de la taille d’un épais livre A5, dont certaines se bloquaient dans le magnétoscope qui pesait une tonne. Les CD et DVD étaient loin d’exister dans notre langage puisqu’ils n’existaient pas. Il y a avait aussi « la petite chenille » qui passait sur la chaîne de télévision France 3, aujourd’hui FR3… Merci pour ton article, je me suis prise un gros coup de jeune ! Je me sens moins seule aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Et puis il fallait les rembobiner pour regarder le film ! Ca fait du bien de se remémorer le « bon vieux temps », je me sens moins seule aussi. Même si on fait, un peu mais, alors juste un peu, figure de dinosaure ! Je te souhaite une belle journée

      Aimé par 1 personne

      1. Entièrement d’accord ! Mais, on ne fait pas toujours que figure de dinosaure, on est un dinosaure. Pour preuve, en ce qui me concerne, j’ai seulement résolu ce matin mon problème d’affichage en double de mes articles sur hellocoton, après des heures de recherche… Pas douée la fille et l’informatique ! 🙂 Bisous et bonne journée à toi aussi.

        Aimé par 1 personne

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s