Le jour où j’ai commencé à dire NON


Je ne sais pas si c’est pareil pour vous mais je suis programmée. Programmée à être polie, à faire plaisir, à rentrer dans le moule. Donc, je dis facilement OUI. Enfin, jusqu’à présent car j’ai décidé de déprogrammer des années et des années d’habitudes et d’éducation. J’ai décidé de dire NON ! Voici ma méthode pour y arriver.

Tout d’abord Pourquoi  NON ?

Quand je dis oui pour faire plaisir ou par facilité je me retrouve dans une situation où je rêve d’être ailleurs où je me sens frustrée, où je ne donne pas le meilleur de moi-même. J’ai du mal à sourire, je perds mon entrain, je n’arrive pas à me concentrer.  La personne avec qui je suis, finira pas le ressentir et, risque de culpabiliser. Bref, toutes les cartes sont là pour que ce moment tourne au fiasco. Le sentiment partagé avec la personne est celui de la frustration, du regret. La question que l’on se pose c’est : « pourquoi j’ai dit oui ?! » La question que l’autre se pose c’est «  pourquoi je lui ai demandé ? »

Dire NON C’est sortir de notre zone de confort et de nos habitudes. Apprendre à dire NON c’est donner de la valeur au oui.

C’est prendre des décisions, c’est définir les limites. C’est agir dans l’intérêt de tous. Il y a tellement de moments où l’on se doit de rester passive, ou l’on se laisse guider par les obligations. Profitons donc des situations où l’on peut prendre ses propres décisions !

Dire NON c’est le meilleur moyen d’augmenter son pouvoir et de renforcer son estime de soi.

 

Comment dire NON ?

  • Petit à petit : Commencez par des petits NON qui ne portent pas à conséquences. Dites NON à vos proches. Ils vous aiment et accepteront plus facilement vos premiers NON hésitants.
  • Entraînez-vous devant un miroir. Mais attendez bien d’être seule ! Visualisez la personne et dites-lui NON en regardant le miroir droit dans les yeux. Gardez un visage ouvert et souriant. Dire NON ne fait pas de vous un monstre.
  • Pour un NON important et si vous ne vous sentez pas prête, prenez un bonus temps : « Je te le dis tout à l’heure. », « Je vais vérifier » ou « je vais voir avec mon chéri si on est dispo », … Ne soyez pas trop longue à donner votre NON : plus on attend plus c’est dur.
  • Si vous êtes réellement ennuyée de refuser proposez une solution alternative : « est-ce que l’on peut le faire la semaine prochaine ? », « est-ce que cela peut attendre… ? »

Mais concrètement comment dire NON ?

  1. Pour commencer dites : NON. Clairement dès le début.
  2. Continuer avec de l’empathie : « Je te remercie d’avoir pensé à moi », « Je suis ennuyée de ne pas pouvoir »,…
  3. Consolider son NON avec Mais : « je ne peux pas », « je ne me sens pas », « je ne pense pas être la bonne personne en ce moment ». Attention ne vous justifier pas ! Soyez concise, claire et honnête.

Je file les amies, j’ai encore quelques NON à dire à mon miroir.

Bref j’ai 40 ans, j’ai envie d’agrandir mon horizon en apprenant à dire NON.

Vous arrivez facilement à dire NON ? « C’est quoi votre technique pour dire NON ? »orlando

12 commentaires sur « Le jour où j’ai commencé à dire NON »

  1. CC,
    Ah ça oui, j’ai longtemps eu du mal à dire non de peur de blesser les autres. Mais depuis, j’ai appris à penser à moi aussi, à faire attention à ce que je ressens et à ne faire que ce que j’ai réellement envie de faire. Du coup maintenant, je dis non facilement.
    Bisous et merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Euhh..hum hum…bah moi, je suis pas expat au Gabon😉, ni en Saoudie( re 😉!!), mais j’ai comme l’impression que ma belle sœur préférée ( Muriel n’en saura rien..) m’a mis un vent pour le week-end du 14 juillet!! Ça fait plus de 15 jours qu’elle m’a dit  » je regarde, et je te redis ça demain ».. Voilà, le demain en question c’était le mercredi 1er juin (merci what’sapp! On retrouve tout!!). Alors c’est vrai qu’entre le 31mai et le 1er juin, on a changé de mois..c’est vrai aussi qu’il y a un décalage horaire, que le premier jour de la semaine n’est pas le lundi..
    Ahhh, mais non, C’EST BIEN CA: « ELLE » m’ a dit non!! Elle n’en est plus à la phase entraînement / apprentissage!!
    Moi aussi, je pourrai faire un article : LE JOUR OÙ JE ME SUIS PRIS UN VENT.
    CA fait mal la quarantaine!

    J'aime

  3. pour dire non, il faut effectivementcommencer petit, puis plus souvent, et toujours se respecter finalement.
    Je me pose toujours la question : « Est-ce que j’en ai envie ? besoin ? » et je me rappelle que la vie est trop courte et qu’à plus de 40 ans, c’est désormais mon luxe de dire non. Je me fais un kdo, à savoir du temps pour moi. 😀
    ça aide à dire non. 😉

    Aimé par 1 personne

  4. haha, j’ai dit « non » à la rentrée de septembre, « tu veux être secrétaire de l’APE cette année? », « non » suivi de « désolée, mais j’ai pas le temps/ l’envie blablabla… » je me suis étonnée mais c’est sorti tout seul, à refaire…
    florence -42 ans-expat’ au Gabon qui galère pour trouver des idées de repas midi et soir- prof de fle- 2 enfants 9 et 11 ans… bref je vais revenir vous lire 😉 bonne continuation, bon été!

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Florence. J’ai l’impression qu’on a beaucoup de points en commun. Je suis une maman en Arabie-Saoudite d’un de 13 et de deux 8 ans qui galère aussi pour les repas du midi, du soir sans parler des lunch-box… Je suis ravie de faire ta connaissance. A très bientôt. Stéphanie

      J'aime

  5. Oh ben moi qui ai commencé ma carrière de rebelle à piquants dès toute petite (mes parents peuvent en témoigner), je crois que je n’ai jamais eu trop de difficultés à dire non. Sauf, sauf quand on me prend par les sentiments (sous les piquants le coeur en guimauve), et là c’est un peu plus dur… Mais plus je vieillis plus je sais le dire – gentiment – même quand on essaie de me prendre par les sentiments. Et ça facilite rudement la vie…

    Aimé par 1 personne

Laissez moi un petit mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s